[Sorties] 5 soirées immanquables en juin 2021

Après plus d’un an sans sorties à partager avec vous, l’équipe d’indiemusic profite de la réouverture des salles et des espaces en plein air pour célébrer la reprise (douce mais assurée) des concerts qui nous ont toutes et tous tant manqués.
Voici notre petit florilège des lives et autres joyeusetés embrassant les musiques amplifiés et acoustiques, à découvrir durant tout le mois de juin.

Les Concerts Sauvages

À partir du 4 juin 2021 au Ferrailleur (Nantes)

Avec le retour du beau temps (vous avez dit canicule ?) et des concerts en terrasse, on ne va pas se mentir, retrouver les concerts sauvages du Ferrailleur – cette année dans le cadre du Voyage à Nantes – c’est un plaisir auquel il sera bien difficile de ne pas céder. Chaque milieu / fin de semaine, à 19h tapantes, depuis sa terrasse étendue chez le voisin du Rond-Point, le célèbre caf’conc’ rock du Hangar à Bananes lancera les hostilités auxquelles les amateurs bien éclairés de musiques amplifiées se feront une joie de répondre.

Jugez plutôt : l’indie pop analogique des Nantais de Marquees ce vendredi 4 juin suivie le lendemain du rock psyché furieux des Rennais de Guadal Tejaz. La semaine suivante, rebelote notamment avec le rock garage et fonceurs des autres champions rennais de Clavicule, le samedi 12 juin. Parmi les autres concerts annoncés en juin, on vous invitera évidemment à ne pas rater celui de Cosse le 17 juin, l’excellent projet indie noise rock comptant en son sein Lola Frichet, bassiste de Pogo Car Crash Control, de Klone le 20 juin, nos Soundgarden Français qui joueront ce début de soirée ci en formule unplugged ainsi que les Nantais d’Amy Lee and the Loco Project Band le 25 juin qui travaille toujours activement à la réalisation d’un ciné-concert animé aux côtés de Maxime Brugnon. En bref : du punk, du rock, de la pop et du metal durant tout l’été, en plein air et 100% gratuit (hors consommations au bar bien sûr).

On peut même déjà vous dire qu’avec le programme fraîchement annoncé des premiers noms de juillet (Mad Foxes, Gaume, Aymeric Maini, Nursery, Parpaing Papier, Arhios, Johnny Mafia) et d’août (The Twin Souls, Cachemire…), Le Ferrailleur va rester tout l’été durant un lieu de passage incontournable des Nantais et touristes français en quête de décibels et de fuzz.


Belfour et KOMOREBI

Le 10 juin 2021 aux Trois Baudets (Paris)

Blues folk aux notes boisées et pop onirique et lumineuse feront bon ménage le 10 juin prochain aux Trois Baudets, le temps d’une soirée réunissant deux duos montants, auteurs tous deux d’un récent premier EP.
D’un côté, les Clermontois Lucie Mena et Michaël Sacchetti alias Belfour, au répertoire contrasté et imaginaire, évoluant entre une intimité évanescente et une magie incandescente. Le voyage s’annonce des plus inoubliables.
De l’autre, les Bisontines Claire Passard et Clara Perles alias KOMOREBI, qui viennent de dévoiler leur premier EP « ICI », pour une exploration pop sensible et poétique des émotions. De la profondeur, de la tendresse et du rêve, voici le programme ultra sensitif de cette douce soirée parisienne à venir (et à ne pas manquer).


Festival Les Nuits des Arènes #6

Du 11 au 13 juin 2021 aux Arènes de Lutèce (Paris)

Pas de combats de Gladiateurs ni de lâcher de fauves aux Arènes de Lutèce, dans le 5e arrondissement de Paris en 2021 mais la tenue de la 6e édition des Nuits des Arènes, du vendredi 11 au dimanche 13 juin. Au programme ces trois jours de festivités : des concerts, du spectacle vivant, un débat, des expos, des ateliers et même un marché des créateurs.

En ce qui nous concerne, on a sélectionné pour vous deux duos incontournables : Macadam Crocodile, réunion pop au sommet et au groove endiablé entre Xavier Polycarpe de GUSH et Vincent Brulin (IZIA), et Charlotte Fever, duo disco-funk pailleté et débordant d’une vitalité sensuelle qui vous fera danser la Carioca si vous leur demandez. You-pi ! Avec également à l’affiche, Luke Anger, l’échappée pop électronique solitaire et papillonnante d’un ancien de Birdy Hunt, la pop tribale et incantatoire d’Archibald et celle groovy et RnB d’Ehla, aka la sœur ainée de Clara Luciani.


La Convention des Labels Indépendants

Samedi 12 juin 2021 au Point Éphémère (Paris)

Houra, la Convention des Labels Indépendants est de retour au Point Éphémère pour le plus grand bonheur des amoureuses et amoureux de la musique indie, à l’occasion du prochain Disquaire Day. Sur les quais en plein air, voilà le moment rêvé pour aller à la rencontre d’Howlin’ Banana, Pan European Recording, Born Bad, Le Turc Mécanique, Requiem pour un Twister… donner un coup de boost à sa collec’ de vinyles, tout en profitant des DJ sets élégants et recherchés (Bajram Bili, B2b Teenage Menopause X Tigersushi…).  Difficile de ne pas imaginer une série de concerts pour donner encore plus de volume au sens propre comme au figuré, à cet événement à la cool.

Sont annoncés des artistes en version solo :  Belmont Witch pour un set de garage rock envoûtant et rugueux à l’image de son excellent LP sorti en 2018 via Buddy Records, Nathan Roche, membre emblématique de Le Villejuif Underground et auteur d’un étonnant Drink Up, Rainforest Sinatra sur le micro-label Gone With The Weed, Paper Tapes alias Cyril Angleys, échappé du navire Brace Brace pour une escapade pop psyché totalement décomplexée et enfin Michelle Blades (Midnight Special Records), en duo pour une expérience esthétique très personnel de la folk. Ah, oui, nous allions oublier deux petits détails d’importance, l’entrée sera gratuite et les réjouissances se dérouleront entre midi et 22 heures, couvre-feu oblige.


Les iNOUïS du Printemps de Bourges #36

Du 23 au 25 juin 2021 au WINOUÏS (Bourges)

Avec ses 36 ans d’existence, Les iNOUïS du Printemps de Bourges (initialement appelé « Les Découvertes » jusqu’en 2011) s’imposent comme le premier dispositif de repérage et de sélection de nouveaux talents. Piloté par Réseau Printemps, grâce à ses 28 antennes territoriales francophones et plus de 350 professionnels, le tremplin sélectionne les candidats de tout le territoire au terme de quatre étapes étalées sur plusieurs mois. Les artistes finalistes des iNOUïS, de styles chanson Pop, Electro, Global Music, Hip-Hop, et Rock-Pop, bénéficient de formation et d’accompagnement (résidences, outils de communication, stage de structuration professionnelle) en préparation du festival.

Les 33 artistes de la cuvée 2021 se produiront devant un public et un jury de professionnels dans une salle rebaptisé « Le WINOUÏS » pour l’occasion, au rythme de 11 groupes par jour sur deux sessions, chacune mixant tous les styles représentés. Trois prix seront décernés : le Prix Printemps de Bourges Crédit Mutuel – iNOUïS 2021, le Prix du Jury – iNOUïS 2021 et le Prix du public RIFFX – iNOUïS 2021. Chacun de ces prix garantit aux lauréats une programmation dans différents festivals partenaires dont la tournée des iNOUïS, le MaMA festival…

D’année en année, le niveau des candidats s’affute, la créativité surprend et cette sélection promet d’excellentes surprises : Desmond Myers propose une pop classe aux mélodies soul portée par une voix chaude et enveloppante. Vikken mène la danse avec des textes profonds et un engagement assumé sur ses boucles électro. KT Gorique, jeune femme au tempérament bien affirmé, étonne avec ses textes aux punchlines bien senties sur fond de mixités tantôt reggae, hip-hop ou afro. Les six musiciens de The Big Idea osent une pop baroque, indie pop ou psychédélique originale. Banditminuit tend quant à lui vers une chanson pop synthétique soutenue par une voix lancinante et des textes intimistes. Un bon voyage nous est proposé avec Lova Lova qui excelle dans le mélange des genres entre musique traditionnelle congolaise et rock en lingala, en langue kikongo, tshiluba comme en français. Le trio Brama surprend avec son rock psychédélique sur fond de vielle à roue enrobée de guitares distordues. Place au mystère, avec Euteïka, rappeur sans visage masqué par une cagoule noire aux textes percutants. Enfin ambiance garantie avec Vadek, jeune rappeur avec un flow déjà très redoutable et aux lyrics brûlantes. Mais aussi : Annabel Lee et Okala (indie), Poltergeist et Gargäntua (électro), Joye (rock pop), Ladaniva (fusion balkane), Barbara Rivage (chanson)…
Un choix difficile tant la qualité de la proposition est élevée.

Partager cet article avec un ami