[Focus] Crossroads Festival 2020

Électro : Adam Carpels, Bobine de Cuivre et Mardi Midi

Adam Carpels est un producteur lillois touche-à-tout. Impliqué dans des projets comme ceux de Thérèse ou Lexa Large (vu au Crossroads l’an dernier), c’est cette fois à titre personnel qu’il viendra emmener le public du Crossroads Festival en voyage. Un voyage au travers d’une musique qui emprunte tout aussi bien au hip-hop qu’à l’électro ou aux musiques du monde. Un voyage aussi au travers des images projetées par le VJ qui l’accompagne systématiquement sur scène. Une prestation à voir !

Originaire de Nancy, Bobine de Cuivre est un des tenants français de l’électrapp, un genre musical qui marie le rap et l’électro. Ce cousin de Vald et de Salut C’est Cool viendra nous partager l’univers fantasmagorique et délirant de son premier album « Trapp My World » autour de titres comme « Super Bobine », « Las Vegan » ou « Ay Caramba! ».

On n’est pas vraiment sûr de vouloir écouter cette électro noise indus un mardi midi pendant notre pause déjeuner. Lors d’une session live tardive du Crossroads Festival plus sûrement. Mardi Midi enregistre ses compositions dans les conditions du live, ce qui contribue à leur conférer une urgence à la fois oppressante et spontanée. On se laisse peu à peu happer par la noirceur de cet univers dans lequel on finit par accepter la damnation en échange de quelques déhanchements.

Partager cet article avec un ami