[Focus] Crossroads Festival 2020

Pop : Paprika Kinski, Venus VNR et White Velvet

Protéiforme, seule en DJ set ou accompagnée de ses copains de OK Monday (passés par le Crossroads en 2018), cela fait quelques années que Paprika Kinski squatte les premières et dernières parties des principales scènes du Nord, allant jusqu’à animer un karaoké mémorable lors de la réouverture du Grand Mix en 2019. Dans ses compos et ses sets, Paprika Kinski s’attache à promouvoir une certaine vision de la musique des années 80 et de l’électro à la française, le tout avec un brin d’humour et de provoc.

Parfois, on s’ennuie dans le Valenciennois. Cela est manifestement monté à la tête du duo Venus VNR pour notre plus grand plaisir. Auteurs de quelques titres pop électro sans la moindre concession, qui virent dans le délire orgiaque de sons outranciers, ces deux-là sont perchés sur une planète qu’on a hâte de découvrir en live !

Avec un premier album paru l’an dernier et intitulé « Adulthood », on s’attend d’emblée à recevoir des gages de maturité de la part de White Velvet, aka Juliette Richards, seule à la manœuvre de ce projet. Et c’est effectivement ce que l’on ressent dès les premières notes et paroles de « Maybe If I Die », le titre qui ouvre l’album. La voix est limpide, cristalline, la production est au cordeau. C’est tout simplement un joyau à l’état brut que l’on découvre. On s’abandonne alors d’autant plus volontiers à l’univers musical pléthorique de cette jeune artiste que l’on brûle de voir sur scène !

Partager cet article avec un ami