[Focus] Crossroads Festival 2017

Samedi 16 septembre 2017 (3/3)

Samedi 16 septembre 2017 : Hildebrandt, Renoizer, Junior Makhno, JojoBeam et Yalta Club


Il faut savoir assumer un patronyme comme Wilfried Hildebrandt et tout ce qu’il peut véhiculer d’imagerie forte et virile. Voix grave dont il joue, guitare au vent et textes hors de l’ordinaire, Hildebrandt assume tout, et avant tout son originalité. C’est peu de dire que nous attendrons le gaillard de La Rochelle de pied ferme.

Hildebrandt

Si Junior Makhno est originaire de Compiègne dans les Hauts-de-France, c’est sur la côte Est des États-Unis qu’il s’est forgé une solide réputation au cours des quinze dernières années. Repéré par DJ Muggs de Cypress Hill, excusez du peu, il est produit sur le label Effiscienz. Il viendra au Crossroads Festival pour nous faire une démo de boom bap, ce rap si caractéristique de la East Coast.

JojoBeam, groupe de Saint-Quentin, c’est du math rock dans sa plus pure expression. Pas de fioritures, aucun travestissement, nul doute que le groupe se donnera à fond pour secouer le public de la Condition Publique !

Le Lillois Renoizer ne devrait pas laisser le public du Crossroads de marbre. Son mélange unique d’ambient, de techno et de beats hip-hop surprend, mais c’est la noirceur dans laquelle il enveloppe le tout (et qui pourrait presque l’emporter sur les contrées industrielles de Nine Inch Nails) qui fait encore un peu plus la singularité de sa musique.

Yalta Club, sans nul doute un des groupes les plus attendus de ce Crossroads Festival, est précédé d’une solide réputation. Engagé, passionné, intransigeant, on peut attendre des Parisiens un showcase fiévreux autant que festif, de la pop légère matinée de subtiles percussions africaines et de textes bien sentis.

Partager cet article avec un ami