[Focus] Bars en Trans 2018 : 25 concerts à ne pas manquer

Le Vertigo, Okay Monday, Structures et Claire Faravarjoo

Vendredi 7 décembre

Le Vertigo

1988 Live Club à 13h00

Avec Le Vertigo, préparez-vous pour une lente et enivrante hypnose au cœur d’une french pop électronique tourbillonnante. Redoutable de passion, le trio lillois nous approche avec ses mélodies synthétiques énigmatiques dont les mots et les notes se dérobent comme autant de mystères à élucider. Une curiosité francophone à ne pas manquer !


Okay Monday

1988 Live Club à 13h50

Power trio décoiffant et débordant d’une folle énergie mille fois décuplée et décomplexée sur scène, Okay Monday marque tous les esprits par là où il passe, des sous-sols moites (de transpiration) des festivaliers de Reeperbahn à la scène Greenroom du Main Square Festival. On n’arrête pas le combo lillois et de ceux qui s’y sont risqués ont vite finis par se laisser prendre au jeu !


Structures

1988 Live Club à 14h40

Structures signerait-il en 2018 le grand retour du post-punk sur nos terres, quelques années après une première approche réussie par Rendez-Vous ? Tout porte à le croire avec le premier EP « Long Life » du jeune, mais déjà très solide quatuor amiénois. Des riffs secs et tranchants, une basse omniprésente, des synthés fantomatiques aux motifs parfois arabisants, et surtout un chant sévère et d’une rare crédibilité qui ne trompe sur les intentions glaçantes. Une Joy Reunion in the Dark, on veut y croire !


Claire Faravarjoo

Le Café des Champs Libres à partir de 17h30

Nouvelle égérie de nos nuits électroniques, la Strasbourgeoise Claire Faravarjoo a tout pour conquérir le cœur dansant et battant des clubbers avec ses hymnes pop romantiques. La douceur de ses mélodies entêtantes compose ici avec les romances qui se jouent et se racontent à travers ses textes. Totalement irrésistible !

rédacteur en chef curieux et passionné par les musiques actuelles et éclectiques

Partager cet article avec un ami