Les Twins remettent le couvert (et ce n’est pas pour nous servir de la soupe)

Huit minutes, c’est court, mais avec les Twins, c’est toujours vachement intense.

Leur nouvel enregistrement, réalisé au UFO Studio par Alex Mazarghil, ne change en rien la recette efficace du quatuor parisien ; on donne tout sans jamais oublier de faire un bon son qui déménage.

Et qualitativement, « Three More Songs From The Twins » impressionne une nouvelle fois.

Trois titres, trois belles ballades entre rock et blues, entre la sueur et la maitrise, entre l’explosivité du live et l’intimité de l’acoustique.
Que ce soit sur « 739« , dirty rock presque garage, « Day and Night« , ballade rock enivrante ou le fameux « Man Of Fire« , blues rock vibrant déjà illustré par une épatante vidéo acoustique présentée en novembre dernier (http://www.indiemusic.fr/2011/11/15/the-twins-man-of-fire/).

Investis et énergiques, Pascal et sa bande signent un nouvel EP convaincant et captivant, qu’on se plaira à écouter longuement cet hiver.

On saluera de plus le travail toujours aussi classe de Doug, qui signe une pochette en noir et blanc dans la continuité du premier EP, à la fois simple et évocatrice de l’univers du groupe.

Un EP qui n’attend plus que les derniers coups de mastering pour voir sa sortie officialisée, et si une chose est sûre, c’est que cette nouvelle étape dans l’évolution du groupe est une réussite totale.

Partager cet article avec un ami