[Clip] [Exclusivité] The Slow Sliders – Pady

Dans la veine des clips attendrissants de Mac DeMarco (This Old Dog) et de Kodaline (All I Want), The Slow Sliders inverse à son tour les rôles entre l’homme et l’animal pour rendre un hommage masqué, triste, touchant mais également cocasse, à un canidé parti trop tôt. Repose en paix Pady.

Il est l’un des secrets les mieux gardés de l’Ouest français : The Slow Sliders cultive depuis 2010 sa pop mélancolique en jachère, comme pour mieux la nourrir et la bonifier avec patience et tendresse. Des dates parsemées en Bretagne et dans les alentours auront permis à ce quatuor d’imposer non pas par la force, mais avec le cœur un univers singulier, dont le regard vif et espiègle d’éternel enfant semble constamment défier le monde adulte. Impertinent de légèreté, mais vibrant encore plus d’une empathie dramatique digne des plus grands auteurs indés de notre époque, avec The Walkmen, Grizzly Bear et Pavement en pères spirituels manifestes, le quatuor breton dévoile au monde le clip poignant de « Pady ».

Réalisé par Edgar Imbault et monté par Gauthier Berthomieu, le premier clip des Brestois devenus Nantais se sera fait attendre. Le résultat est là : c’est un monument de mélancolie magnétique, un véritable concentré de douceur triste et superbe qui nous prend au cœur, dont l’ascension émotionnelle semble ne jamais vouloir prendre fin. Le groupe rend ainsi hommage à la chienne décédée de son chanteur Victor, confiant à leur ami Simon Magad la responsabilité de revêtir le masque d’un labrador au regard perdu, partant à la recherche de sa « Pady » disparue dans les rues de Brest. Fruit d’une imagination débordante, d’un soupçon d’ironie et d’une authentique tendresse, entre détresse et passion, The Slow Sliders signe l’un des plus beaux slows de notre été.

Comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, The Slow Sliders prépare actuellement la sortie début 2018 de son premier album, confié aux mains expertes d’Olivier Bastide (Juveniles, Sarah W. Papsun, Concrete Knives…). Affaire à suivre donc !
Le groupe sera également à l’affiche de la toute première édition du festival Children Of the Summer’s End, qui se déroulera du 28 septembre au 1er octobre prochain sur l’île de Gavrinis, au cœur du Golfe du Morbihan.


Retrouvez The Slow Sliders sur :
FacebookTwitterBandcampSoundcloud

Partager cet article avec un ami