[LP] Roo Panes – Little Giant

Ils marchent de leur lourd poids de légendes, de contes et de peur. Certains sont chassés et brûlés, comme on bannit les sorcières. Certains ont des crocs et se cachent sous les lits. Certains terrifient, d’autres supplient. Certains tombent là où d’autres survivent. Tout un bagage de poussières, d’histoire et de douceur féroce. Les monstres. Les géants. Les petits géants.

Roo Panes - Little Giant

Parce que la campagne anglaise, la lande enneigée, garde sous son manteau les fleurs qui font les printemps. Parce que l’on voit cette silhouette apparaître dans une brise de flocons et de mélodies. L’album de Roo Panes est automnal mais annonce les journées froides de l’hiver et les feux de cheminée qui accompagneront les contes. Petit être en apesanteur sur une couche vierge. Peu à peu, il se laisse découvrir. Mystiquement. Au fil des pistes, c’est un géant des plus minimalistes qui se donne. « Little Giant » au royaume de la fragile poésie.

Roo Panes installe sa créature dans le sillon d’une folk épurée, où la voix et la guitare se suffisent à elles-mêmes. Il y a là une histoire d’amour naissante. Plus profonde que musicale. Entre notes et chant. Entre ivresse et sourdine. Mélodie mélancolique. Mélancolie mélodique. Little Giant prend le temps de dresser le portrait des jolies choses et des belles sensations. Celles qui grondent et celles qui réchauffent. Il suffit alors d’accepter la faiblesse pour en sortir un peu plus fort, un peu plus grand.

Comme l’écho prend l’espace, comme la mer prend l’homme, c’est une voix grave qui enveloppe et berce. Elle semble porter tous les aléas d’une vie de sage. Au son de la guitare, c’est une communion avec la nature, humaine, qui s’opère. La lenteur du battement d’un cœur bon et serein se répand dans les âmes. La respiration est alors un souffle qui parcourt les monts et les merveilles.

Au détour des mots, au détour des sens, Roo Panes donne à sa musique des allures de chants enjoués, pour atteindre, aux prémisses du réveil, « Indigo Home », telle la douceur pure des berceuses qui donnent la force et la grandeur. Alors la magie se diffuse dans une infusion de bienveillance, de légendes et de poésie. « Little Giant » suivra sa route au rythme des tons bienheureux. Chemins parsemés de chœurs mystiques, pour arriver à l’envolée lyrique quand l’envie devient viscérale.

La créature s’offre une danse avec le Tigre, « Tiger Striped Sky ». Ivre de métaphore, Roo Panes dresse avec délicatesse le tableau d’une réalité qui s’accommode avec les songes. « Home from Home » donne du coffre et de l’ingéniosité à des vents plus chauds, alors que la voix porte l’hymne à la liberté et au sublime dans une parfaite « Sing for the Wind », qui donne une toute autre saveur à l’album.

Little Giant se construit, se vit comme un voyage initiatique, où chacune des douze étapes est la rencontre des brumes et des réveils. Des tempêtes et des canicules. Siège des conquêtes du sentiment, Roo Panes donne de la grâce à notre vulnérabilité et nos espoirs.

crédit : Agatha A. Nitecka
crédit : Agatha A. Nitecka

« Little Giant » de Roo Panes est disponible depuis le 6 octobre 2014, chez CRC Music Group Ltd.


Retrouvez Roo Panes sur :
Site officielFacebook

Partager cet article avec un ami