[Info] En route pour la 4e édition du Indie Air Fest

François Galarneau est régisseur son dans le milieu du spectacle et de l’évènementiel. L’organisation de concert n’est pas son métier, mais est devenue en quelques années une passion de plus en plus présente. Nous l’avons rencontré à la veille de la 4e édition de son festival Indie Air, organisé par son collectif et label du même nom.

Indie Air Fest

Bassiste du groupe Apes Did Ensemble pendant près de 7 ans, c’est avec son groupe que François a eu envie de « défendre de nouveaux projets à faire découvrir aux autres ». Rien d’étonnant quand on sait que le musicien/régisseur son/organisateur de concert/touche-à-tout est également à l’initiative du vidéo blog Skeudothèque et administrateur de la SUM asso (Sèvres Unité Musique) qui travaille à favoriser et diffuser les musiques actuelles.

C’est dans cet esprit qu’a été monté la structure d’orga de concerts Indie Air, en 2009, avec à son bord lui et les autres membres d’Apes Did Ensemble, rejoint au gré des années par d’autres groupes : Jean Jean, Ours Blond, Avion, Brightest Color ou encore Man is not a Bird.

Aujourd’hui, « Indie Air a évolué » nous explique François, « nous formons une sorte de collectif et de label, on se soutient comme une petite famille dans nos projets et nos sorties de concerts ».

C’est ainsi qu’on en arrive à parler du Indie Air Fest, 4e édition qui se tiendra demain, samedi 22 mars à partir de 17h30, à l’Espace Icare d’Issy-Les-Moulineaux.


Au programme, cinq projets remarquables dont celui de l’irlando-danois Snævar Albertson alias Dad Rocks!, tête d’affiche de cette soirée aux couleurs nordiques et instrumentales. Ce sera l’occasion de découvrir en avant-première son nouvel album « Year of the Flesh »,  plus de deux ans après le bijou pop alternatif aux parfums d’enfance « Mount Modern ».

Ce sera également l’occasion de réunir deux projets rennais montants.

D’abord, la troupe Bumpkin Island auteure du très poétique « Ten Thousand Nights », qui nous avait fait forte impression lors de son concert à la Dame de Canton en septembre dernier.


Et le trio pop electronica instrumental Fragments dont le premier EP « Landscapes » sortira début avril. Un univers poétique à vivre absolument en live !

Enfin, les groupes Jean Jean et Avion achèveront leur tournée commune à Issy-les-Moulineaux. Entre l’électro math rock instrumental de Jean Jean et l’emo rock alternatif d’Avion, les passionnés d’envolées électriques fortes en auront pour leur argent.

Et quand on demande à François d’où vient son attachement pour les musiques instrumentales et orchestrales, il nous parle alors de son amour pour ces dernières  : « Il y a beaucoup d’expressivité et d’émotions qui transitent dans la musique instrumentale ou orchestrale. Je crois que nous sommes assez fans d’un certain autisme musical. Le festival est un peu une manière de partager nos coups de cœur et d’agrandir la famille. Nous sommes très attachés à une approche musicale innovante et une certaine qualité technique. On avait pris une sacrée claque avec Mermonte l’année dernière. « 

Avant de le quitter, nous lui proposons de nous faire un petit topo sur les groupes marquants des précédentes éditions du festival Indie Air :
« On est assez fier de la suite qu’a donné la plupart des groupes.
Ghislain de Fago.Sepia a engendré Mermonte, on les a fait jouer pour leur deuxième concert en 2012 et en tête d’affiche en 2013, aujourd’hui ils sont programmés sur de gros festivals, sortent leur très attendu deuxième album « Audiorama » et font également l’objet d’un documentaire produit par la Blogothèque.

Les Totorro ont signé chez Kongfuzi, ils sortent leur premier album « Home Alone » et bénéficient d’une belle notoriété.

L’EP du groupe Avion a inauguré la première sortie du label Indie Air. Les Jean Jean, rencontrés à la première édition du festival , qu’on a suivi et aidé à signer également chez Kongfuzi partent pour plus d’un mois aux États-Unis avec leur line-up d’origine juste après le Indie Air Fest. On leur souhaite un gros M.E.R.D.E. bien de chez nous ! ».

Autant dire qu’Indie Air est bien plus qu’un évènement : une belle famille et un bel état d’esprit au service et à l’écoute des musiques alternatives et indépendantes. Un projet qu’il nous semblait évident de soutenir !

D’ailleurs, la soirée de demain est à 10€ sur place (et encore moins en résa) pour cinq (très) chouettes concerts. Il serait bien dommage si vous êtes dans le coin, de manquer un tel évènement.
Retrouvez toutes les infos sur la soirée sur l’évènement Facebook et sur le site d’Indie Air : indieair.fr.

Partager cet article avec un ami