[Clip] Orouni – Decomposition

Dans sa plus pure simplicité visuelle, « Decomposition » joue du rythme et de la couleur afin d’exprimer l’émotion profonde de la chanson qu’il illustre. Le résultat, captivant et unique, est remarquable d’inventivité et d’intensité.

À l’heure où le jeu vidéo « Dreams » incite les passionnés à se mettre dans la peau de créateurs d’univers issus de leur imaginaire, « Decomposition » s’inscrit dans une logique artistique propice à l’expression de la sensibilité par l’image, sans que cela devienne soit hors de propos, soit trop envahissant. Ici, les figures géométriques, lignes blanches et couleurs remplacent les musiciens, les instruments, les arrangements. La sensation de voir défiler, devant nos yeux, un logiciel de composition réduit à son plus simple appareil intrigue tout d’abord puis, emportée par le titre lui-même, prend tout son sens. Orouni alterne, dans une logique visuelle et sensitive parfaitement maîtrisée, les boucles, les teintes et les accords, superposant ses formes comme une histoire vivante et scénarisée de la beauté conceptuelle.

La ligne bleue, mère du défilement tant mécanique que limpide de « Decomposition », apporte une réponse claire et intelligente à la question primordiale du clip : et si construire était, avant tout, la rencontre providentielle entre la technique et l’intention ? Si ce qui est cérébral servait, plus que tout, à l’expression du mouvement intérieur ? La pureté du spectacle vivant que l’on admire face à notre écran dépasse ses limites, ses cadres, ses lois ; elle trace les sillons d’une existence propre, magnifiée par les nappes synthétiques accompagnant un chant doux et réconfortant. L’œuvre d’art totale, dans toute sa sobre splendeur.


Retrouvez Orouni sur :
Site officielFacebookTwitterInstagram

Partager cet article avec un ami