[Clip] Oren Lavie – Second Hand Lovers

Avec « Second Hand Lovers », Oren Lavie fait le deuil des relations passées, des histoires dont les lendemains déchantent mais laissent, dans nos esprits, une empreinte indélébile.

Une deuxième scène de crime, une deuxième histoire. Après avoir passionné prêt d’un million d’internautes avec son splendide « Did You Really Say No », en duo avec Vanessa Paradis, Oren Lavie revient nous raconter, musicalement et visuellement, ces passions qui s’effacent et se perdent, ces incompréhensions qui mènent inexorablement au drame. À ce titre, « Second Hand Lovers » (le « Bedroom Crime #2 ») est d’une justesse poétique profondément ahurissante : car ces êtres, ces fantômes mentaux qui accompagnent le compositeur, demeurent, tout au long du court-métrage, les réminiscences des erreurs, des disputes et des ruptures. Alors que tout semble aller pour le mieux, malgré ces présences à la fois fascinantes et glaçantes, l’action défile vers un destin funeste, mais bien trop souvent vrai.

« And the night portrays us / The piano plays us » : sur un tapis de cordes et à travers son chant embrumé et caressant, Oren Lavie semble absent, distant de toutes ces aventures et tentatives s’étant soldées par un départ, une césure. Comme si l’amour, celui qui se démarque de la simple attirance physique, devenait impossible à atteindre mais laissait, pour toujours, ses terribles cicatrices. Dans un univers onirique où lenteur et lumière se confondent, se suivent et se complètent, l’artiste sait que la cruauté fera partie intégrante de son existence et de ses tourments. Un film fascinant, troublant et d’une incroyable véracité.


Retrouvez Oren Lavie sur :
Site officielFacebookTwitter

Partager cet article avec un ami