[LP] Lucy Rose – Something’s Changing

Loin de ne représenter qu’une fonction somme toute relative de chanteuse folk comme il en existe tant d’autres, Lucy Rose parvient, avec « Something’s Changing », à insuffler un supplément d’âme poignant à des compositions à la fois douces et charnelles. Le résultat ne peut que réconcilier les amateurs de mélodies imagées et ceux, plus récalcitrants, de disques à l’intensité si prégnante qu’elle demande de nombreuses écoutes pour en distinguer tous les bienfaits.

Il suffit d’une introduction de moins de deux minutes pour totalement pénétrer dans l’univers si particulier de l’Anglaise Lucy Rose ; un subtil et presque murmuré « Intro », laissant chacun de nous s’immiscer confortablement au sein d’une production qui sera aussi délicieuse que mélancolique et humaine. « Something’s Changing », nous dit-elle ; et c’est bel et bien ce qui se produit tout au long de l’écoute de cet opus unissant des atmosphères acoustiques à des mélodies charmeuses et attirantes. Alternant avec une facilité déconcertante les sourires et les larmes, la musicienne soigne ses effets avec un admirable respect pour son public passé, présent et futur. Une renommée qu’elle n’aura à aucun moment volée, et dont la concrétisation qui s’offre à nous ne perd rien de sa qualité émotionnelle majeure.

Invitant les cordes à dialoguer avec elle pour mieux laisser s’envoler des pistes au bord de l’implosion (« Is This Called Home »), la songwriter – car elle ne peut définitivement, malgré son succès grandissant, être qualifiée autrement – lit ses histoires et contes personnels, qu’elle orne d’arrangements parfois jazzy et entraînants (« Strangest of Ways ») ou au contraire beaucoup plus sages, sans pour autant tomber dans une simplicité malvenue (« Love Song », déclaration d’amour que l’on a le sentiment d’avoir entendu de nombreuses fois, mais jamais avec autant de cœur et de force). L’acoustique se veut mère de toutes les pulsions instrumentales, langage harmonique indispensable à Lucy Rose pour écrire ses parchemins à l’encre magique, ceux-là mêmes qu’il faudra patiemment déchiffrer sous leur fausse et troublante innocence (« Second Chance »). Le tout n’est pas de laisser paraître que l’on vit ce que l’on interprète ; encore faut-il y croire, ce que notre héroïne d’histoires troubles et de rédemptions artistiques parvient à accomplir sans encombres, avouant cependant sa faiblesse à bouleverser l’ordre du monde et ses désirs perdus et oubliés (sublime « I Can’t Change It All »).

On ne doute pas un seul instant que certains penseront que ce disque est assez facile d’accès ; ce qui, selon notre propre opinion, serait une monumentale erreur. En effet, « Something’s Changing » possède une personnalité aux multiples visages, capable aussi bien d’immédiatement se dévoiler que de conserver une part de mystère, ainsi que de nombreuses énigmes qu’il convient de patiemment explorer et deviner. Bouleversant dans sa forme, obsédant dans ses moindres détails, il est une opportunité sensible qu’il faut absolument s’approprier, au risque de passer à côté d’un grand et formidable opus.

« Something’s Changing » de Lucy Rose est disponible depuis le 14 juillet 2017 chez Communion.


Retrouvez Lucy Rose sur :
Site officielFacebookTwitter

Partager cet article avec un ami