[Clip] [Exclusivité] Grindi Manberg – September Sunset Murmur

Difficile de mettre en images la musique si particulière et fascinante de Grindi Manberg ; pourtant, « September Sunset Murmur » est une vénération visuelle immédiate, renforçant toujours plus l’amour qui grandit en nous pour ce projet à part et bouleversant.

Révélation du dernier Crossroads Festival et auteur de l’un des meilleurs albums de 2017, « See The Ferries Fade Away », dont ne reparlerons ici très bientôt, Grindi Manberg n’aime pas se plier à des exigences musicales qui ne lui conviendrait absolument pas. Sans que l’on puisse définir son art, tout en étant admiratif devant les courbes sonores qu’il dessine et sculpte à travers des chansons d’une exceptionnelle et traumatisante beauté, le compositeur originaire de Reims met un point d’honneur à illustrer de façon aussi mystérieuse qu’éblouissante ses œuvres inimitables, comme le prouve la vidéo de « September Sunset Murmur » : un songe que l’on croirait issu d’un imaginaire hanté et obsessionnel, rendant parfaitement justice à son matériau de base.

Le décalage temporel qui imprègne les images est omniprésent, Arnold de Parscau s’amusant à faire des apparences une source d’ambiguïtés entre la sensation, la pulsion et la radicalité d’époques ayant vécus et prenant, devant sa caméra, des allures de fête entre folie et illusion. Ainsi, le lien qui unit les deux protagonistes, créatures dont la rencontre est inévitable mais laissant augurer d’un paradoxe entre leurs désirs, reste au centre du court-métrage, alors que les lumières, soignées et envoûtantes, recouvrent le lieu d’un halo surnaturel. Le temps, également, n’a aucune emprise sur les événements et ne devient plus qu’une invention inutile dans la passion et l’attirance, éternelle et spontanée. L’ultime minute de cette errance cinématographique est à elle seule un fantasme pictural prenant vie sous nos yeux et relevant du jamais vu. Entre magie et révélation, « September Sunset Murmur » a tout d’un film à part entière, porté par les parfums sublimes et paralysants de Grindi Manberg. Une pièce musicale et visuelle inoubliable, qui s’imprime sur notre rétine et dans nos conduits auditifs jusqu’à la dépendance.


Retrouvez Grindi Manberg sur :
FacebookTwitterSoundcloud

Partager cet article avec un ami