[EP] Futuro Pelo – Bluff

Exit Sporto Kantès, bonjour Futuro Pelo ! Le nouveau projet, cette fois-ci en solo, du musicien Benjamin Sportès s’offre un premier EP où s’entrecroisent ses multiples influences dans un délire festif et entêtant, teinté d’une modernité aguicheuse.

Si le nom de Benjamin Sportès ne vous dit rien, c’est qu’il est un artiste discret et libre qui, malgré ses 50 ans passés, lance aujourd’hui un nouveau projet solo baptisé Futuro Pelo chez Pain Surprises Records, label où réside Jacques, Jabberwocky ou Basile Di Manski. S’il faisait du rockabilly avec The Wanderers entre 1982 et 1986, c’est surtout en compagnie du bassiste des Wampas entre 1987 et 1992, le bien-nommé Nicolas Kantorowicz, que l’artiste qui nous intéresse aujourd’hui s’est fait connaître. Ils formeront Sporto Kantès en 1998 et entameront une aventure musicale qui les mènera jusqu’en 2012, avec la sortie d’un quatrième album qui sera également le dernier jusqu’à aujourd’hui. Éternel électron-libre, il navigue désormais vers de nouveaux horizons en solitaire, avec ce nouvel EP, « Bluff », mêlant quelques samples bien sentis à une série de refrains pop s’offrant un contre-lifting à la sauce yéyé.

Et pourtant, au fil des quatre titres, le projet n’a rien de régressif ; peut-être est-il légèrement nostalgique, mais il cultive surtout une musique avec un pied dans le passé et un autre dans l’avenir. Premier single paru sur les ondes, « Swamp » semble ivre d’une joie rock’n’rollesque venue des années 50, trafiquée avec quelques effets et samples joliment agencés.

Deuxième single diffusé, « Bluff » mélange un groove yéyé et un duo de voix où le masculin et le féminin se répondent à propos d’une « fille de rêve » à épouser. « Hands » entrecroise maintenant l’anglais et le français dans une pastille du même acabit, malgré des rythmiques moins entraînantes que sur les morceaux précédents. Le décalage se produit surtout avec « Adventures Testmaster », une indie pop caressant les corps d’arrangements funky colorés.

Sorti de nulle part, ce nouveau projet, s’accompagnant d’une mascotte baptisée Mr. Bouche, personnage que dessinait par Benjamin Sportès en personne, semble posséder une attraction toute particulière. Si tous les morceaux ne sont pas inoubliables, la moitié resteront dans notre tête pendant un certain temps, grâce à une identité bien trempée et un je-ne-sais-quoi d’universellement entêtant. Bref, voilà un agréable nouveau départ pour un musicien qui n’a plus rien a prouver et semble encore vouloir chercher des alliances étranges et saisissantes, à la manière d’un laborantin impétueux pour qui la musique est une éternelle joie de vivre qu’il consolide à travers chaque morceau. On attend désormais la suite des aventures de Futuro Pelo avec impatience !

« Bluff » de Futuro Pelo est disponible depuis le 24 mars 2017 chez Pain Surprises.


Retrouvez Futuro Pelo sur :
FacebookSoundcloud

Partager cet article avec un ami