Dead Circles – Nudity

Clairement influencé par QOTSA et Kings of Leon, Dead Circles, nouveau venu du rock de Brighton, et on l’espère futur grand, sortait en mars dernier sa première démo.

Dead Circles

« Nudity », c’est son nom, nous familiarise avec ce quatuor indie rock qui a sacrément bien appris de ses grands frères et nous montre que cet héritage n’est pas vain quand vient l’heure de compter les bons points.
La voix grave et déchirée de Ben sonne comme un cri du cœur, parfaitement posée sur le jeu complice des frères Carty, avec Scott à la guitare et Jordan à la basse, quand Glynn complète la formation à la batterie.
Se consacrant exclusivement au chant, Ben peut travailler sa voix comme sa prestance, et la laisser aller sans contrainte pour nous offrir sur trois titres un premier aperçu des plus convaincants.

Dead Circles

La preuve dès « On The Phone », titre bouillant qui en moins de 2 minutes trente nous fait sentir le poids des cordes de basse et nous familiarise avec le chant de Ben semblable à celui du grand Dave Grohl.

Chez Dead Circles, les lignes de basse semblent toujours occuper une très belle place, et sur « Black Soul », ce sont elles qui nous accueillent et nous font songer à celles de Flea en activité chez RHCP.
La guitare s’en trouve même d’abord reléguée au second plan jusqu’à ce que Ben et Glynn s’engagent dans un rock très électrique, quoiqu’encore un peu contenu. C’est leur première démo cela dit ! La suite n’en sera que plus explosive et on peut parier gros dessus !

Enfin, « Death Valley » nous fait arriver à la dernière des pistes de cette démo. Point final d’une belle découverte portée non exclusivement par le chant de Ben mais par les quatre musiciens à l’aise dans leurs fonctions, jouant avec énergie et talent.
Ce dernier titre, plus profond, nous emmène sur les routes d’un rock plus nostalgique, contemplant les dernières lueurs avant de s’engouffrer dans l’obscurité. L’évasion est progressive et c’est ici sur sept minutes que Dead Circles choisit de s’exprimer en prouvant que la course de fond se pratique également au pays du rock.

Dead Circles

Pour une première démo, et pas encore un EP, Dead Circles présente sur « Nudity » un projet aux semblants stable et mature en tout point et donne sacrément confiance en la suite. On pourra toujours leur faire la critique d’un rock trop semblable à leurs références, Dead Circles n’en reste pas moins un projet qui devrait vite décoller. À suivre de très près donc car le talent, quand il est mur, n’attend pas !

soundcloud.com/deadcircles
blenzik.com/deadcircles
facebook.com/pages/Dead-Circles/408669822499742

Partager cet article avec un ami