[Sorties] 10 soirées immanquables aux Bars en Trans

Vendredi 6 décembre 2019

Sommaire

Weekend Affair, Nouveaux Climats et Bison Bisou au 1988 Live Club

Vendredi 6 décembre – 13h30 / 16h00 (gratuit)

Trois groupes lillois en concert gratuit : c’est le bon plan du vendredi après-midi proposé par la PAM!, la BIC (l’asso derrière le Crossroads Festival) et la Métropole Européenne de Lille. Au programme, le rock bruitiste et sans compromis de Bison Bisou, le très élégant duo french pop Weekend Affair et le rock cinématographique et enivrant de Nouveaux Climats.


Dégage, Caesaria et Doxx au Café des Champs Libres

Vendredi 6 décembre – 18h00 / 20h30 (gratuit)

Après les Hauts-de-France au 1988 Live Club en début d’après-midi, le Grand Est prendra le relai au Café des Champs Libres pour y faire jouer (et surtout découvrir) ses trois espoirs. À surveiller donc : Dégage, quatuor psychédélique dont les ballades passionnées et généreuses auraient toute leur place sur la Souterraine, les Strasbourgeois de Caesaria aux hymnes indie fiévreux jusqu’à l’incendie et le très prolifique rappeur de Thionville, Doxx, déjà solidement identifié dans le circuit indé.


Grande, Lankum, Dampa et Buvette à la Chapelle du Conservatoire

Vendredi 6 décembre – 20h45 / 00h45 (10/12 euros)

En soirée, il y aura l’embarras du choix, à commencer par cette super soirée à la Chapelle du Conservatoire où l’on pourra goûter au folk magnétique du duo Grande, un chanteur guitariste et une violoniste dans la veine mélancolique de Mansfield.TYA, les tableaux folk mâtinés de drone des Dublinois de Lankum, sans oublier le duo trip-hop Dampa, dernier lauréat du Prix Ricard Live Music et l’électro doucement perchée, brillamment psychée du génie suisse Buvette.


T/O, Modern Men et Bandit Bandit au Penny Lane Pub

Vendredi 6 décembre – 21h00 / 23h45 (10 euros)

Roulez jeunesse pourrait-on sur l’affiche de cette autre soirée (concurrente ?) au Penny Lane Pub avec la sensation Bandit Bandit, couple à la vie à la mort, déviant sensuellement le psychédélisme sur la french coast. On vous recommande tout particulièrement T/O ou l’univers absolument remarquable du Strasbourgeois Théo Cloux, mêlant pop lo-fi et constructions psychédéliques (encore) récréatives. Et on sera (très) curieux de découvrir le duo punk indus Modern Men et ses synthés infernaux à l’instar de ses clips radicaux.

Partager cet article avec un ami