[EP] Bank Myna – Bank Myna

Refusant toute précipitation, Bank Myna structure méticuleusement les bâtisses de son univers sélénien dans un premier EP à mi-chemin entre une douce évanescence sonore et une tentation occulte.

Bank Myna - Bank Myna

Dernier projet à avoir rejoint le collectif Nøthing, le quatuor ghost wave parisien fait ici l’éloge de la lenteur, en laissant infuser ses atmosphères élongées qui concourent, à terme, à l’envoûtement le plus total. Entre dream pop et shoegaze atmosphérique, Bank Myna attise les braises et réveille les fantômes alentour dans une célébration ardente et saisissante, emmenée par le chant passionnel de Maud.

Contenant ses instincts pour mieux les libérer, le groupe distille une poésie d’une grande beauté, sans grandiloquence, et laisse s’échapper progressivement, sous forme vaporeuse, ses passions, ses tensions et ses impénétrables doutes. Adroitement, Bank Myna souffle et insuffle à ses compositions des atmosphères spectrales et éparses (l’oraison « Ghosts & Arrows »), dont rien ne semble parvenir à freiner la progression crépusculaire (le mystérieux « Lighthouse »). Avec force et conviction, la musique des Parisiens évolue comme une matière inconnue, malléable et perméable, particulièrement insaisissable (l’inclassable « Silence »). Particulièrement sombres et possédées, nous serons fascinés par la force et le caractère singulier de ces compositions à l’autorité acquise, dont la richesse des ingrédients concourt au final à une immersion totale (le diptyque formé par l’énigmatique « A Sea of Horses » et le mystique « Horses at Sea »).

Bank Myna

Ni funèbre ni astral, Bank Myna est un pari audacieux, un concept à lui seul dont la beauté s’observe avec patience et retenue. Un don qui se mérite, mais dont l’attente va certainement au-delà de l’escompté.

« Bank Myna » de Bank Myna est disponible depuis le 23 avril 2016.


Retrouvez Bank Myna sur :
Site officielFacebookBandcampSoundcloud

Partager cet article avec un ami