[LP] No Age – Snares Like A Haircut

Après l’album de Ty Segall, le label Drag City Records annonce également le retour de No Age. Le duo californien avait fait forte impression avec son album « No Object » en 2013, qui était le dernier sur le label Sub Pop avant de rejoindre l’écurie californienne. Cinq années se sont écoulées et Randy Randall (guitare) et Dean Allen Spunt (chant, batterie) font leur grand retour avec leur cinquième opus « Snares Like A Haircut ».

C’est dire si notre cher duo nous a terriblement manqués durant ce laps de temps ; mais pas de soucis, ils est bel et bien de retour. Son noise-punk teinté de grunge incendiaire fait toujours autant mouche avec des morceaux bien partis pour être des singles en puissance, à l’image de « Cruise Control » qui ouvre le bal, sans oublier les plus dynamiques « Stuck In The Changer » et « Drippy », qui brillent aussi bien pour leur fougue que par leur douce nostalgie gentiment camouflée.

Cette nostalgie, justement, se fait de plus en plus entendre à travers le grunge mid-tempo de « Send Me », où la voix de Dean Allen Spunt se montre moins torturée et plus clémente qu’à l’accoutumée, mais aussi sur le morceau éponyme instrumental, où No Age convoque des claviers oniriques. Mais hors de question pour le duo de Los Angeles de se reposer sur les lauriers ; loin de là. Le gros son saturé qui a fait sa réputation reste bel et bien présent, notamment sur « Tidal », à travers les accents pop de « Soft Collar Fad » et au cœur de l’accrocheur « Popper ». Les riffs de guitare grésillent et la batterie tape toujours aussi juste et fort ; pourtant, les mélodies gagnent en puissance et en efficacité, contrairement à leur prédécesseur.

Les trois derniers morceaux iront témoigner de côté expérimental du projet californien et de son incroyable savoir-faire, en mélangeant différents genres musicaux, à savoir le noise-punk et le shoegaze, pour en extraire un savoureux cocktail, notamment sur les atmosphériques « Squashed » et « Primitive Plus ». Tout ceci prouve que No Age n’est pas du genre à stagner et à être dans la redondance, et « Snares Like A Haircut » se veut être à cheval entre l’énergie féroce et brute de leurs albums précédents et les expérimentations mélodiques, mais plus accessibles que dans le passé. Mission accomplie ; on ne peut que leur souhaiter un bon retour parmi nous.

« Snares Like A Haircut » de No Age est disponible depuis le 26 janvier 2018 chez Drag City Records.


Retrouvez No Age sur :
Site officielFacebookTwitterBandcamp

Comptable dans la vraie vie mais oreille curieuse sur les Internets. Aime découvrir de nouveaux talents musicaux indie, electronica et world sur Bandcamp et Soundcloud ou en parcourant les salles parisiennes avec son reflex. Fondateur du site lesoreillescurieuses.com

Partager cet article avec un ami