Menu

[LP] Brenda Xu – Overflow

Avec une délicatesse angélique et caressante, Brenda Xu nous offre un album qui est un baume au cœur, soignant nos blessures intimes dans une succession de chansons d’une exceptionnelle beauté, entre pudeur et révélation. Un disque avec lequel chacun de nous vivra une relation passionnée, amoureuse et sincère, à l’image de sa créatrice.

Ce qui frappe à la découverte de « Overflow », nouvelle offrande de Brenda Xu, songwriter originaire de Seattle, c’est la sobriété de son langage musical : ne cherchant jamais à se mettre en retrait, elle se dévoile, se confie et nous invite à partager ses émotions les plus profondes, ses histoires charnelles et réflexions intérieures, sans voile ni artifice. De ce fait, les sept chansons qui constitue ce que l’on pourrait qualifier de confession sonore se promènent non seulement dans ses paysages brumeux et idylliques, mais également en nous, dans nos membres et nos esprits, lentement, inexorablement. Sans jamais tomber dans le piège du drame ou de la tragédie, la compositrice écrit ses odes comme d’autres noteraient des poèmes dans un journal intime, avec l’ambition de changer les choses grâce à la pureté des mots et des harmonies. Ce qu’elle parvient à accomplir à merveille, l’écoute de cette demi-heure intemporelle devenant rapidement obsédante et rassurante.

Quelques bribes de mots et de chœurs, échantillons introductifs d’un rêve éveillé auquel nous sommes conviés, généreusement et avec une gentillesse et une humilité rares ; « Overflow » met la chanteuse en première ligne, prête à affronter ses propres tumultes afin de mieux personnifier les nôtres. Sans jamais être totalement folk ou ambient, Brenda Xu érige les totems de ses dieux personnels, chamaniques tout d’abord (« Officer ») puis rapidement bercés d’un dialogue magique entre guitare et chant (« Lovely Storm »). L’acoustique joue un rôle prédominant dans les sculptures de Brenda Xu, qu’elle soit apposée sur le timbre ténébreux et murmuré de notre ange de miséricorde (émouvant « I Can Visit You ») ou transporté dans des sphères immortelles à l’aide de cuivres bouleversants (« Flying », entre quête épique et admiration d’une humanité toujours prête à retrouver son innocence), de cordes clairsemées ou d’une note de clavier tenue tout au long d’une piste lacrymale et déstabilisante d’intensité (« Just for Us »).

Berceau d’une renaissance et d’une affection peu commune, « Overflow » est une conversation avec Brenda Xu, entre ombre et lumière, entre regard sur soi et admiration de l’autre. D’une puissance évocatrice hors du commun et rapidement indispensable, cette recherche d’un absolu où chacun trouverait la place qui lui est due force le respect, s’admire et nous donne une furieuse envie de la protéger, autant que de la faire évoluer dans nos pertes, nos souffrances, nos libérations et nos soulagements. Un voyage à part, fort et troublant, que l’on n’oubliera jamais.

crédit : Brighton Lacey Photography

« Overflow » de Brenda Xu est disponible depuis le 24 mars 2017.

Retrouvez Brenda Xu sur :
Site officielFacebookTwitterBandcamp