L’envoutante réussite pop d’Erevan Tusk

Dès son premier album « Fortify Your Innocence », Erevan Tusk réalise ce que certains groupes mettront une discographie à accomplir, un grand album.

En 12 titres, les cinq parisiens autour de leurs deux chanteurs, Jim et Pacôme, signent des ballades pop rock folk mémorables et incontournables, à l’avenir radieux.

De Cassidy, introduction pop-rock épatante, où les voix rappellent souvent celle de Ben Bridwell, à Ivy Ghosts, conclusion pop à l’emprunte anglaise très marquée, on ne cesse d’aller de (bonne) surprise en surprise.

La plupart de mes coups de cœur sur l’album iront néanmoins en priorité pour la première partie du recueil.
Frostbitten, second souffle de l’album, surclasse cependant sur « Fortify Your Innocence » les autres morceaux. À la manière d’un Beach Fossils sur quelques accords new wave vibrants, on sent tout l’amour du groupe pour la belle pop, celle qui s’apprécie les yeux fermés, entre le rêve et l’imaginaire éveillé.

Out Of These Days et Mammoths eux signent les instants émotions de l’album, où la nostalgie est exacerbée par les cordes et les chœurs. De très belles ballades aux confins du folk et de la pop, qui nous livrent leurs plus beaux paysages.

Et quand on se régale chaque seconde un peu plus sur In Your Shadow et Truth or Dare, on ne peut que voir en eux les héritiers français de R.E.M et Nada Surf. La preuve que le made in France a la cote en 2012.

Après un EP « Sheen » annonciateur en novembre 2011 (comprenant Frostbitten et By The Larshes), Erevan Tusk trace aujourd’hui avec « Fortify Your Innocence », le début, on l’espère, d’une belle et longue carrière.
Un album authentique, facile d’accès et d’écoute, qui sent bon la liberté et l’évasion. A mettre entre toutes les mains.

A découvrir sur scène ce mercredi 13 juin au Nouveau Casino de Paris.

« Fortify Your Innocence » est disponible chez Underdog Records / Rue Stendhal depuis le 23 avril 2012.

erevantusk.com

,

Pas encore de commentaires.

Poster un commentaire