[Clip] [Exclusivité] Gus Englehorn – Stay Little

Le 24 janvier 2020, au Québec, était lancé le premier album de Gus Englehorn, un ancien snowboardeur reconverti dans un rock indé fortement influencé par le mouvement surréaliste. Dès le lendemain, on vous en parlait ici. Quelques semaines auparavant, au hasard de deux ou trois clics, on était tombée sur sa seule chanson déjà sortie « Stay Little ». Un goût prononcé pour les nouveaux projets enthousiasmants à l’identité marquée, tout comme pour les découvertes impromptues, nous avait immédiatement fait prendre un billet pour la soirée de lancement. Après cette étrange année 2020, ce souvenir semble très lointain et terriblement proche à la fois.

C’est cette même pensée qui nous a traversé l’esprit en visionnant cette nouvelle vidéo, fidèle au noir et blanc souvent retenu par Gus et Estée, le couple au cœur du projet. La chanson « Stay Little » peut être interprétée comme une mise en abyme de moments qui ont certainement dû jalonner le processus de création de ce premier opus. Dans le clip qui évoque aussi bien Alfred Hitchcock qu’Ernest Hemingway, on découvre Gus jouer ce qui pourrait être un réalisateur ou un auteur, parvenant tout d’un coup à se défaire, avec joie, du syndrome de la page blanche qui l’affectait jusque-là.

À l’occasion de l’anniversaire de la sortie de leur disque, on imagine aisément Gus et Estée repenser à ces premiers moments d’écriture, sans doute encore intacts dans leur esprit… tout en souriant un peu tout de même en pensant au chemin parcouru depuis : un accueil chaleureux dans la scène indé, une première partie de Fred Fortin au Taverne Tour, un tout premier FME, une nomination au Gala alternatif de la musique indépendante du Québec dans la catégorie « album indie rock de l’année »… et, surtout, un deuxième album déjà en route ! Oui car= ne faisant visiblement pas grand-chose comme tout le monde, au lancement de son tout premier disque Gus nous avait lancé aux trois-quarts du show un « maintenant, je vais vous jouer deux nouvelles chansons ».

En attendant ce nouveau stock enregistré, on relancera, sans se faire prier, ce beau premier bijou qu’est « Death & Transfiguration ».

« Death & Transfiguration » de Gus Englehorn est disponible depuis le 15 janvier 2020.


Retrouvez Gus Englehorn sur :
Site officielFacebookInstagramBandcampSoundcloudYouTube

Partager cet article avec un ami