[EP] Why Elephant – Unknown Man On The Moon

Il aura fallu un an à Melody Linhart et Julien Le Nagard pour concrétiser leur projet Why Elephant en réalisant un premier EP, « Unknown Man On The Moon ». Précédé début mars par le single « Slipping », l’objet, signé chez My Dear Recordings, jeune label de Pamela Hute, magnifie obscurément le paysage printanier.

Les studios de Two Inside Records, implantés dans un squat de Clichy, ont été détruits quelques temps après l’enregistrement d’« Unknown Man On The Moon ». Il y a des faits qui se prêtent si facilement à l’interprétation, à l’anecdote. Fantomatique. Le premier EP de Why Elephant est marqué par un élan sincère de progression, de découverte et de mise en danger jusqu’à confondre le fil et le vide. A l’image de l’homme sur la Lune, le son émis par le jeune groupe parisien navigue entre apesanteur et perte tragique devant l’immense. En cinq titres, Why Elephant dresse un univers vénéneux et pourtant plein de grâce. Il est alors facile de se perdre dans les méandres électriques, les envolées mélodiques et le chant qui surplombe de ses hauteurs. Le portrait noir et blanc laissé au creux de la pochette, qui capte les corps de Melody Linhart et Julien Le Nagard, a quelque chose des photographies anciennes. On y retrouve la mélancolie, le temps qui passe mais aussi toute la modernité de l’acte. A cette image, Why Elephant fait front mais a déjà le regard tourné vers ailleurs. Why Elephant réalise une œuvre ancrée dans la maîtrise mais accentuée par une prise de risque.

« Unknown Man On The Moon » est à la croisée des chemins d’un rock décapant et mesuré et d’une pop libérée et harmonieuse. Hanté par la brit pop, ses guitares et ses harmonies, Why Elephant propose un projet grandement travaillé où la conception est réellement prise au sérieux. Il est alors question de se concentrer sur le jeu des cordes ciselées qui s’extrait d’une technique pure et sur la nécessité de refrains délicatement confectionnés, qui laisse toute sa place à une fougue révérencieuse. Par-dessus un son taillé dans l’obscur et la lumière, la voix de Melody Linhart marche dans les pas de la sublime de PJ Harvey. « Unknown Man On The Moon » est saisissant par le contre-balancement qu’il propose : à la fois retenu par un sens aigu de la précision et emporté par une force écorchée. Au long des cinq morceaux, on sent sous nos pieds la puissance de bases solides, qui prennent sûrement racine dans une écoute attentive des The White Stripes ou bien de The Kills ; mais aussi, au-dessus de nos têtes, se dégage un cosmos empli d’incertitudes et de mystères.

Au nom délicat de « Little Bird », le morceau ouvrant l’EP est déjà marqué par ce qui fait Why Elephant : un ronronnement électrique, un voix insolente, des refrains puissamment aguicheurs. L’écoute d’ « Unknown Man On The Moon » peut alors s’appréhender comme une descente en eaux troubles, hantées par le chant lumineux des sirènes. « Fill My Time » sera le danger suave enveloppant notre corps, là où les claviers de « Slipping » offriront un élément plus léger, mais tout aussi vénéneux.

crédit : Gabriel de la Chapelle

Avec ce premier EP, Why Elephant défend l’idée que le rock crépusculaire et la pop aérienne peuvent s’embrasser, jusqu’à devenir le brasier d’une poésie fantomatique.

« Unknown Man On The Moon » de Why Elephant est disponible depuis le 24 mars 2017 chez My Dear Recordings.


Retrouvez Why Elephant sur :
Site officielFacebookTwitterInstagram

Partager cet article avec un ami