[Clip] [Exclusivité] Shake The Ronin – Learn To Lose

Le quatuor indie caennais Shake The Ronin dévoile le clip « Learn To Lose », extrait de son tout premier EP. Une réalisation sombre au service d’une vidéo trouble qui dévoile à sa toute fin ses intentions. Restez bien jusqu’au bout !

Shake The Ronin - Learn To Lose

Formé autour de Quentin Roux au chant, aux claviers et aux samples, de Jérémy Trombetta aux guitares et aux chœurs, de Thibault de Crouzet à la basse, aux claviers et aux chœurs et de Brice Lebel à la batterie, aux pads et aux chœurs, Shake The Ronin (anciennement Little Boy) a récemment pu bénéficier de l’accompagnement de la SMAC de Caen, suite à son prix remporté au tremplin du Cargö, pour enregistrer son premier EP, à paraître le 8 juin prochain. Influencé par Portugal. The Man (et plus particulièrement par son album de 2013, « Evil Friends ») et d’autres groupes comme Foster The People, Gorillaz, Alt-J ou encore Jungle, le projet normand se classe à la frontière de l’indie et de la pop, associant dans ses compositions des rythmiques hip-hop à une énergie rock et des mélodies pop fédératrices.
Shake The Ronin nous le prouve à travers ce premier titre sous tension, où les notes échauffées des claviers soutiennent les accords graves des guitares et de la basse, emportés par le chant lead de Quentin et les chœurs de ses partenaires.

Mis en images par le duo de réalisateurs caennais Nancy Tixier et Arthur Shelton de Polaires Noires Productions, à l’origine déjà d’un court-métrage pour illustrer le premier EP de Gandi Lake, « Learn To Lose » a été tourné en forêt du côté du côté de Maltot (proche de Caen), ainsi qu’au Cargö pour les plans d’intérieur.

Comme nous l’explique Quentin : « L’idée du clip, réfléchie en amont et en collaboration avec les deux réalisateurs, était de véhiculer en premier lieu une idée de lutte. Raison pour laquelle les personnages semblent, au départ, résignés, et prêts à en découdre. Cette idée de lutte, on a voulu qu’elle transpire dans les textes, la musique, l’image, parce que c’est presque le fil conducteur de l’EP. On parle de refus de la fatalité, de dépassement de soi, de voyage, et on trouvait qu’à une époque un peu sinistre où la tendance tend plutôt à diviser les gens, proposer un morceau que l’on voulait fédérateur était une bonne idée ; du moins, notre intention était de proposer un cri du cœur où tout le monde puisse se retrouver. Le titre du morceau vient de là, « Learn To Lose » : apprendre à perdre, c’est apprendre à se relever. C’est ce qu’on a essayé de montrer à l’image. »

La suite de l’aventure pour Shake The Ronin est donc attendue le 8 juin prochain, avec un premier EP 5 titres à ne pas manquer !


Retrouvez Shake The Ronin sur :
FacebookTwitter

Partager cet article avec un ami