Males – Run Run Run

Découvert en juillet 2012, le jour de la sortie de leur premier EP « MalesMalesMales », le duo néo-zélandais Males – difficilement retrouvable sur Facebook au milieu des pages qui présentent plus des torses d’hommes testostéronés qui pourraient suffire à la couverture d’un Têtu ou d’un Dieu du Stade – revient avec un double EP, compilant les nouveaux titres de « Run Run Run » avec ce premier EP.

Males - Run Run Run

Alerté par Bandcamp, car je m’étais inscrit à leur newsletter pour suivre leurs sorties et télécharger par la même occasion gratuitement leur premier EP, je découvrais avant-hier dans ma boite mail les nouveaux titres du groupe de Dunedin.

Emportés par une vague d’insouciance, Sam Hamilton et Richard Ley-Hamilton poursuivent leur chemin avec leur pop toujours plus ensoleillée et entrainante en besace.
Pas besoin d’attendre des lustres pour adhérer au parti musical de Males grâce à la mise en bouche « Pré Roll », ballade surf légèrement teenage punk.
Surtout quand s’en suit l’über génial « Lucky Too », pop-rock décontracté et son refrain entêtant qu’on se plaira chanter tard (et faux) dans la nuit avec les copains bourrés pour emmerder le voisin du dessus.

Presque romantique, Males déclare sa flamme partagée à la belle « Madeline » (mais peut-être qu’on s’égare, car l’anglais et moi, ça fait parfois trois) à l’aide d’un pop-rock plus chaleureux et construit.

Moins fun mais plus classe, « Weakness » se torture les méninges sur un peu plus de trois minutes d’hésitations stylistiques. Pas forcément le passage à retenir.

Enfin « So High » ne laisse planer aucun doute sur les consommations des deux musiciens. Et là, il faut dire que Males nous sort sa meilleure came ; une surf pop, apprivoisée et efficace qu’on aimera tendrement, jusqu’à en devenir accro.

Males

Comme annoncé, s’en suit le « MalesMalesMales » de 2012 déjà introduit par le passé sur indiemusic que vous pourrez trouver chroniqué par ici : indiemusic.fr/2012/07/25/males-malesmalesmales.

On a terriblement hâte que Males se fasse la malle de son île paumée dans le Pacifique et vienne jouer sur nos terres son garage surf pop jeune et impertinent.

« Run Run Run » de Males, disponible depuis le 1er novembre 2013.

facebook.com/malesmalesmales
malesmalesmales.bandcamp.com

Partager cet article avec un ami