[Focus] Live In Montmartre au MaMA 2014

Jeudi 16 et vendredi 17 octobre 2014, en guise d’échauffement avant les concerts en salles du MaMA, certains bars et cafés de Montmartre et de Pigalle ouvrent grandes leurs portes pour accueillir talents français et étrangers à l’heure de l’apéro, à la terrasse d’un lieu typiquement parisien.

mama2014liveinmontmartre_ban

L’impartialité étant de mise dans ce type d’exercice, voici notre sélection de concerts gratuits que nous vous recommandons pour démarrer vos soirées sous les meilleurs auspices. Une chose est sûre, vous avez l’embarras du choix !


Jeudi 16 octobre 2014

Jeudi 16 octobre 2014

Juniore au Corcoran’s Sacré Coeur

Pub irlandais donnant sur les marches du Sacré Coeur, le Corcoran accueillera la pop yéyé de Juniore, projet très féminin de la chanteuse Anna Jean. À travers ses textes vagabonds aux intrigues irréelles, le charme rétro vous poussera certainement à venir découvrir cette pépite du label montant Entreprise sur scène.


Jesus Christ Fashion Barbe à La Midinette

Derrière un nom de groupe improbable se cachent toujours des personnalités tout aussi exubérantes et surprenantes. Le quatuor caennais viendra présenter son nouvel EP « Windows Are Chameleons » entre indie pop et folk aux colorations lo-fi. Après 4 années d’existence, Jesus Christ Fashion Barbe refuse toujours de grandir, et c’est tant mieux !


Flip Grater au Pigalle Country Club

La Néo-Zélandaise Flip Grater, installée depuis quelques années au cœur de la capitale française, a nommé son dernier album « Pigalle ». C’est donc tout naturellement que la talentueuse chanteuse et compositrice, Parisienne de cœur et d’adoption, jouera dans l’intimité du Pigalle Country Club ses plus belles indie folk songs accompagnée de trompettes, guitares électriques et d’un piano.


Syracuse au Café des 2 Moulins

Le duo parisien Syracuse nous entraîne sur les traces d’une électro hyper douce, particulièrement aphrodisiaque. Des voix câlines, des sonorités psychédéliques molletonnées, quelques notes entraînantes, les courbures électrosensuelles du projet n’attendent plus que vous !


The Wolf Under The Moon à l’Orphée

Side-project d’Anthonin Ternant, membre du groupe rémois The Bewitched Hands, The Wolf Under The Moon mélange dans l’obscurité totale (et nécessaire) un univers de château en carton et de personnages fluo dont il est le principal acteur. Présenté à l’Orphée en version miniature, difficile de savoir véritablement à quoi s’attendre tant le projet s’avère farfelu, mais les morceaux et clips déjà diffusés donnent particulièrement envie de découvrir cette pop ludique sur scène.


The Parrots au Petit Moulin

Depuis The Sunday Drivers au début des années 2000, on n’entend que trop peu parler de groupes indie rock venus d’Espagne. Fort heureusement, la relève est enfin arrivée grâce au fougueux jeune trio espagnol The Parrots, biberonné au son des Libertines et autres Fratellis.
Entre rock garage et surf music, The Parrots s’est fait une place au soleil de Madrid !

Partager cet article avec un ami