[Écoute commentée] Fragments – Imaginary Seas

Fragments dévoile depuis près de trois ans une musique sensible, qui parle à l’intime sans avoir besoin de donner de la voix, un curieux mélange d’émotions belles, puissantes et organiques, se déployant avec une infinie précaution. Après un premier EP « Landscapes » en 2014, premier témoignage d’une musique qui s’écrit au fil du temps et des rencontres, le trio rennais n’a cessé depuis de défendre sur disque, mais également sur scène, son œuvre vivante et vibrante, où chaque note jouée évoque un imaginaire à la fois délicat et intense.

Fragments - Imaginary Seas

À l’occasion de la sortie de son premier album, « Imaginary Seas », le 5 février 2016, nous avons demandé aux trois artisans du projet, Benjamin Le Baron aux machines, guitares et claviers, Sylvain Texier au piano, au clavier et à la batterie et Tom Beaudouin aux guitares de nous raconter l’histoire de ces dix morceaux. Fragments plonge ainsi avec fierté et passion dans l’itinéraire de ce premier long format, à travers des anecdotes liées à certains titres, tout en évoquant ses influences et ses références. Et bien sûr, le groupe n’oublie pas de parler des autres collaborateurs du projet.
Nous profitons de cette écoute commentée, pour vous faire découvrir en avant-première exclusive ce merveilleux disque, et vous inviter à prendre part à ce grand et beau voyage, fourmillant d’émotions, entre electronica, folktronica et post-rock.

Attention à la fermeture des portes !


We Are Sailors
par Sylvain Texier

Nous avons composé « We Are Sailors » dans l’idée d’en faire une introduction au morceau « Echoes ». Le but était d’en faire un morceau court, aérien et délicat, qui menait l’auditeur tout doucement dans le monde de Fragments. Le morceau s’est ensuite logiquement imposé comme l’introduction de l’album lorsque nous avons réfléchi à la tracklist.


Echoes
par Sylvain Texier

Le morceau repose dans son ensemble sur une boucle de piano hypnotique et cotonneuse, agrémentée d’une rythmique electronica assez épurée. Lorsque nous avons composé ce titre, nous souhaitions que les sons, les rythmes, les mélodies se superposent, arrivent les unes après les autres, et fassent ainsi grandir le morceau. Ce fût l’un des premiers titres composés pour le projet.


Off The Map
par Sylvain Texier

« Off The Map » est l’un des morceaux phares de notre premier EP. C’est le titre, à notre sens, qui représente de la meilleure des façons la musique de Fragments car il se situe entre deux styles de musique que nous affectionnons tout particulièrement : l’electronica et le post-rock. À l’origine, le morceau était beaucoup plus court. Ce n’est qu’après l’arrivée de Tom dans le projet, lorsque nous avons décidé de faire de la scène, que nous avons composé une fin plus « post-rock » au morceau.


Ceremony
par Benjamin Le Baron

C’est le dernier morceau à avoir été composé pour le disque, sur le fil du rasoir.
J’avais dans l’idée un titre un peu épique, avec une montée très post-rock entre Sigur Rós et la B.O. d’un film d’aventure. Je me rappelle l’avoir terminé le jour où Tom et Sylvain enregistraient les pianos pour l’album. Je leur ai envoyé les partitions de ce titre par texto, pour qu’ils l’enregistrent avant même de l’avoir écouté.


Mountains & Lakes
par Tom Beaudouin

C’est le morceau de l’album dans lequel chacun a apporté des petites touches. Comme c’est un morceau très orienté live, on voulait des invités. On peut donc y entendre Nicolas Terroitin à la basse et encore Clément Lemmenicier à la trompette.
Pour la petite anecdote, mon colloc Nicolas a dû réenregistrer sa partie de basse la veille du mix ; on avait tellement de piste qu’on avait « égaré » la sienne entre nos différents home-studio.


Sycamore Trees
par Tom Beaudouin

J’ai redécouvert un accordage particulier pour un remplacement début 2015 dans un chouette projet, Tiger Lion. Durant cette période, ma guitare était donc en open de Sol, ça m’a inspiré de nouveaux riffs dont celui-ci. « Sycamore Trees » est un clin d’œil à Twin Peaks de David Lynch, avec son coté très « feu de bois ».


Lighthouse
par Benjamin Le Baron

Tout est parti de cette mélodie que nous avions composé sur le Juno-106 du colocataire de Tom, pendant l’été 2014. C’est un morceau un peu à part dans le disque, un peu plus « electro-pop » que les autres. Mais c’est aussi celui qui retranscrit le mieux notre goût pour des groupes comme The Album Leaf ou The Postal Service.


Helsinki
par Tom Beaudouin

Morceau teinté de nostalgie, d’accords aigres-doux, de fragilité aussi puisque c’est moi qui joue ici les claviers. Dans l’idée d’un titre autour du piano, Benjamin y a ajouté une rythmique à base de marteau … de piano ce qui donne une ambiance proche d’Aphex Twin période « Drukqs ». Amaury Sauvé a su magnifier cette volonté de piano ambient au mixage, en salissant volontairement le son à l’aide de saturations, et en considérant le souffle comme un instrument à part entière.


Island Adrift
par Benjamin Le Baron

C’est le premier morceau qu’on a écrit avec Sylvain lorsque nous avons voulu créer Fragments. C’est également celui qui a donné la ligne directrice du projet, entre electronica bidouillée et musique organique. Pour l’anecdote, les parties rythmiques sont réalisées à partir d’un vieux radiateur et du bruit de nos pas dans des feuilles mortes.


Pyramids
par Benjamin Le Baron

Nous voulions un morceau plus rageur et « tendu » pour mettre un point final à l’album et à nos concerts. La base du titre, ces quatre accords de piano qui tournent en boucle, vient des toutes premières sessions d’enregistrement du groupe. Le reste de la composition est arrivé deux ans plus tard, lorsque nous avons commencé à composer le disque. Nous l’avons vraiment terminé avec l’ajout des cuivres de Clément Lemmenicier.

« Imaginary Seas » de Fragments, sortie le 5 février 2016 chez Patchrock et L’Autre Distribution.


Retrouvez Fragments sur :
Site officielFacebookTwitterBandcampSoundcloud

Partager cet article avec un ami