[Single] Dilly Dally – Desire

2015 est, pour l’instant, clairement l’année des femmes dans le rock.
Speedy Ortiz et Wolf Alice, deux groupes à grosses guitares menés par des chanteuses, ont ainsi offert deux des plus beaux albums de ce premier semestre.
Comme les deux précédents, Dilly Dally est également un groupe mixte emmené par une voix féminine, et provient de Toronto et de sa scène hyperactive (si vous n’avez pas encore découvert Alvvays – encore une femme derrière le micro -, on vous conseille vivement de vous y mettre).

Dilly Dally - Desire

« Desire » est donc le premier missile du groupe, à deux mois de la sortie de son premier album, le 9 octobre prochain. Un long larsen annonce la déflagration à venir, à savoir une sorte de Pixies à l’esthétique punk : les mélodies de guitares empruntant au combo de Boston, à la fois agressives et détendues. Sur le refrain, Katie Monks hurle à pleins poumons, semblant s’éroder la gorge. Sa voix est une formidable décharge qui éclate avec férocité et envie, évoquant Courtney Love, qui, on a tendance à l’oublier, faisait preuve d’un organe sismique à l’époque de Hole.
L’effet est schizophrénique, entre la douceur de la voix sur les couplets et ses gémissements aériens, opposés à la violence des refrains.

En attendant l’album prévu pour octobre, le Soundcloud des Canadiens propose pas mal d’autres morceaux, pas forcément dans la même veine cependant ; sans pour autant être le jour et la nuit. La voix est toujours râpeuse, la musique perd en violence mais se fait plus menaçante ; un dosage pas mauvais du tout. Mais surtout, un éventail intéressant qui évite de tourner en rond et offre des perspectives intéressantes pour le futur disque.

crédit : David Waldman
crédit : David Waldman

Retrouvez Dilly Dally sur :
Site officielFacebookSoundcloud

Partager cet article avec un ami