Menu

Yepp – It’s getting closer EP

Niveau musique, Yepp, alias Philippe Buton en connait un bon rayon.
Musicien, auteur, compositeur, interprète, le jeune trentenaire n’a depuis 1993, et son fief vendéen jamais ménagé ses efforts.

Pour la petite histoire, je découvre en 2007 le premier véritable projet de Philippe, Yosem, avec à l’époque au compteur un second album éponyme fraichement sorti. De la chanson pop rock aux textes en français où déjà ce dernier se charge de tout, jouant le chargé de com, le parolier (« Sur mes lèvres » de Manu (ex-chanteuse de Dolly), c’est lui), le multi-instrumentiste et le producteur.

Je redécouvre quelques années plus tard le musicien, aujourd’hui la trentaine, et porté par d’autres aspirations musicales.
Son premier EP « It’s getting closer » sortait le 16 juin et comme à l’accoutumée en ce qui le concerne, en autoprod, après avoir présenté un an auparavant son premier album « Music is not a job » suite à son arrivée en région parisienne.

It’s getting closer, c’est déjà un titre fort qui a débouché sur un duo, électro pop plutôt léger, en feat avec la vichyssoise Charlotte d’Arcy.
Peu de paroles et une ritournelle qui reste à l’esprit, accompagnée de mélodies acoustiques, de plus en plus électroniques sur la fin. C’est léger et efficace, entrainant aussi.
Le clip, plein d’innocence, réalisé à l’occasion témoigne d’ailleurs de ce bon esprit.

On a ensuite le droit à un remix lounge du morceau précédent qui a le don assez surprenant de m’évoquer My Favorite Game de The Cardigans (joueurs de Gran Turismo premier du nom, je vous dédicace ce passage). Une refonte musicale plus underground, avec des rythmes bien plus appuyés.

Le troisième titre « Game over » est lui entièrement électronique, où les voix sont troquées contre les synthétiseurs. J’adhère moins même si l’ambiance minimale est bien véhiculée et laisse présager une inspiration tout droit sortie des jeux vidéos.
Ca sera de même pour le très ambiancé cosy « Black keys symphony » où l’orgue nous accompagne sur les trois minutes restantes se confondant parfois avec des légers parfums d’orient.

Vous savez désormais presque tout sur Philippe Buton et son projet solo Yepp. En espérant vous avoir permis de faire une belle découverte !

yepp.bandcamp.com
facebook.com/yepp81

Pas encore de commentaires.

Poster un commentaire