[Clip] Yannick Owen – Thieves Pray Alone (Live Session)

La bouleversante sincérité de l’interprétation de Yannick Owen annonce la naissance d’un grand artiste folk, bercé par des compositions inédites et totalement immersives. Un sens inné de la création qui transforme une simple expérience humaine en révélation visuelle et émotionnelle totale. 

L’apparence, sobre, éclairée par quelques ampoules rappelant la tombée de la nuit, ces minutes intemporelles et mères de toutes les surprises, introduit la session live de Yannick Owen et de ses musiciens (Aurélie Pellerin au synthétiseur, voix et percussions, et Olgier Malfroy Camine au banjo et à la voix). Sous l’œil apaisé et concentré du réalisateur Alexandre Castillon, « Thieves Pray Alone » provoque immédiatement l’échange, le partage, l’union : les cordes de la guitare et du banjo s’entremêlent, créent l’écrin nécessaire à l’expressivité sublime du chant, de la prononciation angélique, voire divine, des mots de Theo Daley. Dès lors, tout change, la douceur se marie à la puissance acoustique d’une piste et d’une performance agiles et concentrées. Calme et mouvement se répondent, tant mélodiquement que cinématographiquement. La brume se lève, les yeux s’ouvrent et nous invitent à nous focaliser sur une exposition en prise directe à couper le souffle.

Yannick Owen dépasse le cadre de l’écran, transperce les pixels et nous entraîne, nous enivre, nous soumet à la tentation d’un bonheur longtemps perdu ou oublié. Alors que, selon lui, les voleurs prient seuls, c’est bel et bien de communion qu’il s’agit durant ces presque quatre minutes d’osmose, de symbiose entre le public virtuel et les interprètes. Une chaleur amoureuse et confiante, tant devant le décor tamisé et détaillé que de l’autre côté du miroir. Annonciateur du magnifique second EP de l’artiste, « Leave », prévu pour le 30 novembre prochain et dont nous vous reparlerons ici, « Thieves Play Alone » est un don du ciel sincère, spirituel et maîtrisé.


Retrouvez Yannick Owen sur :
FacebookTwitterInstagram

Partager cet article avec un ami