White Note – Amito

Sur quatre titres boostés par des influences nord-américaines plus ou moins évidentes (Mutemath, Copeland notamment), White Note revient avec un EP qui ne compte pas les minutes, et laisse entrevoir de quoi sera fait leur futur second album.

Amito développe une force vocale qui frappe au cœur des émotions, amenant le quatuor parisien à intensifier son jeu au fur et à mesure des minutes.

Can’t Afford Your Love et ses huit minutes ouvrent l’EP sur un rock atmosphérique vivant, vacillant au gré des chœurs chauds, puis AMITO (Last Smile) – pour All Minds Involved Taken Off en référence aux internautes ayant contribué à la réalisation de cet EP – livre un titre pop rock motivé et garni d’émotions sincères.
Find You s’installe dans ce que le groupe sait le mieux faire ; des titres orchestralement épurés rappelant la période « A Rush Of Blood To The Head » / « Parachutes » de ColdPlay, où la voix porte haut l’ensemble sur des couplets allongés avec justesse.
Lie In Lies cherche enfin l’apaisement sur huit minutes quarante à la limite de la contemplation où quelques belles envolées sur la fin électrisent avec violence les derniers gros riffs.

Avec Amito, White Note pourchasse avec conviction les rêveries musicales, et nous ouvre les portes de son univers fait de voiles blancs et d’orages passagers que vous pourrez découvrir en physique et numérique (à prix libre sur bandcamp) à la mi octobre.

En attendant la sortie de l’EP, découvrez-en le teaser dès maintenant :

facebook.com/whitenotetheband
whitenote.fr

Partager cet article avec un ami