[EP] We Are Majør – Ghøst

Alors que « Room 593 » installait déjà une valeur sûre au sein de la scène hexagonale en mélangeant des mélodies synthétiques à un timbre de voix incomparable, We Are Majør revient avec une nouvelle identité, aussi bien syntaxique que musicale. Chasse aux esprits de rythmes dansants et chaloupés, de mélodies suaves et d’une séduction à fleur de peau, « Ghøst » se révèle d’une exceptionnelle qualité, reflétant un travail précis et consciencieux devenant rapidement indispensable.

En l’espace de seulement deux disques, We Are Majør a su prouver qu’il fallait décidément compter sur lui pour sortir des sentiers battus et honorer une vision à la fois personnelle et communicative de la musique. Ainsi, « Room 593 » revêtait des atours mélancoliques laissant déjà deviner un besoin de sensualité autant que de nostalgie, ce que « Ghøst » tend, d’une certaine manière, à confirmer, mais en passant à la vitesse supérieure. En effet, ici, les ambiances se suivent et ne se ressemblent en aucune manière, alliant chorégraphie et cris du cœur dans une étreinte attirante et irrésistible. Loin des clichés d’une certaine idée simpliste du R’n’B, le projet parisien a su extraire sa propre personnalité d’un tout-venant malheureusement répétitif et sans saveur, pour délivrer des odes émotionnellement frémissantes et caressantes.

En l’espace de quelques secondes, « Ghøst » instaure une vision inédite de l’art de We Are Majør, invitant des pulsations insulaires venues de pays chauds, où la sueur et la passion se confrontent à la recherche de l’âme sœur. Un discours à la fois complémentaire et paradoxal, mais qui se prolonge dans la délicatesse harmonique et posée de « Cashback », instant entre attente et absence, entre confusion des sentiments et besoin viscéral de l’autre. Le mouvement se délite avec « Beautiful », déclaration d’amour aussi sensible que séductrice, balancée sur des beats langoureux et ondulants. Un parfum de tendresse, une main tendue pour frôler celui ou celle qui nous attire, qui obsède nos pensées, qui bouleverse nos a priori quand le songe exprime son surréalisme à travers les synthés et samples vocaux dialoguant sur le formidable « Imaginatiøn », conclu par un piano matinal, la fin d’une nuit de désirs, de doutes et de frissons parcourant l’aérien et magnifique « Under My Skin », ce poison qui fait de nous des êtres sensibles et fragiles, mais prêts à toutes les expériences sensorielles.

« Ghøst » est un esprit tour-à-tour possédé et charmeur qui nous emmène dans des espaces clos, intimes et propices à toutes les pulsions, aux gestes protecteurs autant qu’aux regards emplis de larmes et de plaisir. Une admirable errance dans la pureté charnelle et spirituelle, aussi berçante qu’inoubliable.

« Ghøst » de We Are Majør est disponible depuis le 6 octobre 2017 chez LaBréa Music / Wagram Music.


Retrouvez We Are Majør sur :
FacebookTwitter

Partager cet article avec un ami