[Clip] [Exclusivité] Volin – Partir

Contre tous les appels du destin, ici parfaitement mis en images, Volin confronte le départ, la renaissance, aux fantômes du passé. Plus qu’une peur du recommencement, « Partir » est une avancée sauvage vers les réminiscences et, plus que tout, vers la possibilité intérieure de ne plus laisser nos erreurs nous hanter ; l’introduction parfaite à un nouvel album, « CIMES », prévu pour le 28 février prochain.

La scène paraît surréaliste : une salle d’attente quasiment nue, aux tonalités éclatantes mais qui, sous le regard du personnage principal, Colin, semblent bien ternes. Sur le mur bleu, des feuilles poussent et attirent l’œil. Dès lors, tout va basculer pour notre héros d’infortune. De l’autre côté du miroir de l’existence, les drames, les craintes enfantines et les faux-semblants vont se suivre et le poursuivre. Quête éperdue d’une rédemption si difficile à mériter, « Partir » ne fuit par pour autant, sous l’impulsion musicale et poétique de Volin. Le paradoxe ambiant entre illustrations visuelles et lyriques est bel et bien la clé de voûte d’une œuvre cherchant, en contemplant les fautes et les cauchemars d’un récit introspectif écrit d’avance, à nous permettre de nous en libérer.

Au final, « Partir » est une chance ; celle de ne pas sombrer dans les vices et sévices de l’apparence, de ne pas se faire happer par le plaisir immédiat ou les promesses jamais tenues d’êtres voulant avant tout notre mal. Ceux-là mêmes que l’on côtoie chaque jour et qui usent de leurs charmes artificiels afin de mieux nous tromper. En regardant son histoire droit dans les yeux, Colin nous avertit ; et Volin pose, délicatement et fermement, les mots tant espérés sur nos esprits égarés.


Retrouvez Volin sur :
Site officielFacebookInstagramSoundcloud

Partager cet article avec un ami