Vendège – Igor

Première étape d’un triptyque musical enclenché par un homme-orchestre, Vendège fournit l’émotion d’un rêve et la magie de l’imaginaire concentrés en un premier EP, « Igor ».

Vendège - Igor

Sur cinq ballades atmosphériques et oniriques, Thibault Marchal, le jeune homme derrière Vendège nous capture d’un tour de magie et nous jette dans son chapeau.
Les fumées colorées se dissipent et nous voici au cœur du monde d’Igor, où se mêlent souvenirs d’enfance et utopismes adultes accomplis.

Sur « Igor », Vendège nous ouvre grandes ses portes pour une exploration depuis les airs de son univers sous fond de chill out et d’electronica très décomplexés.

On appréciera la légèreté des titres proposés à l’écoute sur cette première livraison de 5 pistes. C’est le cas notamment sur « Vince » et « Before 11AM » où les mélodies douces et la voix murmurante de Vendège s’opposent à la montée en folie du reste des ambiances.

Très porté sur le monde de l’enfance, Thibault s’amuse sur « Bonhomme » à croiser à sa musique de vieux mécanismes à ressort comme autant des boites à musique.

« It’s Not Because We Are Robots That We Don’t like Human Ladies » et son thème asimovien concluent une écoute joyeuse et positive sur un titre plus complexe et certainement annonciateur d’une suite aux ambiances moins lunaires et plus adultes.

Vendège, après quelques écoutes, se dévoile magnifiquement comme un bac à sable musical, un terrain d’expérimentation où tous les possibles s’accomplissent et où il est encore possible de rêver.

Vendège

Avec un talent qui ne demande qu’à se révéler, Vendège écrit un premier EP « Igor », disponible depuis le 9 septembre dernier et prenant bel et bien la direction d’un autre frenchy devenue grand, Anthony Gonzalez et son projet M83. On veut y croire !

facebook.com/vendege
vendege.bandcamp.com

Partager cet article avec un ami