Vampire Weekend – Modern Vampires of the City

Vampire Weekend c’est un groupe que j’ai découvert en 2009, par hasard. Je regardais les clips de la nuit sur M6 et j’ai vu passer le clip de « Cousins », l’un des tubes de leur second album : Contra. Dedans tout me plaisait de la musique à l’allure des gars. Ce que j’ignorais c’est le quatuor new-yorkais allait devenir l’un de mes groupes préférés.

Vampire Weekend - Modern Vampires Of The City

J’attendais « Modern Vampires of the City » avec impatience. Cela faisait 4 ans que le groupe emmené par Ezra Koenig n’avait pas sorti d’album. L’attente était longue. Pour faire patienter les fans, ils avaient joué « Unbelievers », un extrait de leur nouvel album, dans un late show américain. Vu que c’était pour Halloween, ils étaient tous grimés en squelettes. Mais ce qui comptait le plus était bel et bien le titre qu’ils jouaient. Et il était énorme. Du VW tout craché. Suite à cela, ils ont sorti un lyrics vidéo de « Step ». La chanson était moins entraînante, mais laissait présager un disque réussi. Et depuis, la sortie de MVOTC, le 15 mai dernier, cela s’est confirmé.

L’album commence par « Obivous Bicycle ». C’est un titre tout en douceur, comme ceux qui ouvraient les deux premiers albums. Une bonne entrée en matière avant l’un des tubes de l’album : « Unbelievers ». Ce titre est dans la lignée de « Cousins » et « A-Punk ». Ensuite, il y a « Step », une jolie ballade qui donne envie de s’aimer les uns les autres. La qualité du disque ne descend pas avec l’arrivée de « Diane Young » dont le clip vient d’être révélé. Cette chanson mid-tempo est, il faut le reconnaître, parfaite pour la radio.

Suite à cela, le rythme ralenti d’un coup avec « Don’t Lie », « Hannah Hunt » et « Everlasting Arms ». Mais ce n’est que pour repartir de plus belle avec « Finger Back » et « Worship You », deux morceaux plus dynamiques. Puis, il y a « Ya Hey », qui s’annonce déjà comme l’un des hymnes du groupe. Pour clôturer ce qui s’annonce comme être l’un des meilleurs albums de 2013, les Américains terminent avec « Hudson » et « Young Lion », deux titres qui peuvent être qualifiés de beaux.

Un album plébiscité.

Quelques jours après sa sortie, « Modern Vampires of the City » s’est hissé en tête du Billboard 200 (le classement US des meilleures ventes d’album aux USA, NDLR) avec 134 000 copies écoulées ! Il s’agit d’un résultat amplement mérité tant cet album est réussi de bout en bout. Ce qui est marquant dans MVOTC, c’est que chacun des morceaux est un tube en puissance, il s’agit là d’une volonté du groupe. « On a toujours eu en tête, depuis le premier album, que chaque chanson que l’on mettait sur l’un de nos disques devait être la chanson préférée d’au moins une personne », ont-ils expliqué sur le site des Inrocks. Le pari est réussi.

Vampire Weekend

« Modern Vampires of the City » de Vampire Weekend est sorti le 13 mai dernier chez XL Recordings.

vampireweekend.com
facebook.com/VampireWeekend

Partager cet article avec un ami