[Clip] [Exclusivité] Twiga – Million $$$ Dream

Sous forme de clip-hommage à une figure du catch américain pourtant rentrée dans la légende, Twiga nous raconte, à travers sa musique empreinte de pop et d’élans rock sensibles et motivants, l’histoire de cet homme qui, tel le groupe, s’est fait tout seul et a imposé son rêve comme une référence. Une note d’intention subtile et efficace, en plus d’être remarquablement mise en images.

Le ring n’est pas du tout ce à quoi il ressemble. Car, avec ce « Million $$$ Dream » fou et en apparence irréalisable, le groupe originaire de Brooklyn Twiga
nous conte l’histoire d’un anti-héros comme les États-Unis en comptent par milliers mais qui, lui, a su imposer sa propre vision d’un sport trop souvent méprisé chez nous. Celle de Theodore DiBiase, catcheur n’ayant jamais réussi à atteindre les sommets de sa catégorie et ayant alors pris la décision de créer son propre championnat, le Million Dollar Championship. Et c’est à ces combats anonymes, ou la passion côtoie la fantaisie et le ridicule, que nous invitent les musiciens, apparaissant eux-mêmes dans le clip pour mieux en découdre avec la critique – et les acteurs de cette démence contagieuse et incroyable.

Comique et irrévérencieuse, la réalisation de Jess Lane commence par les interrogations de chaque participant, les rêves, les illusions, avant le grand saut entre les cordes. Et c’est à ce moment précis que tout devient incontrôlable, dans une orgie humoristique où chacun veut prendre sa place, quitte à ne plus respecter aucune règle. Voyage intimiste dans les coulisses d’un non-événement, « Million $$$ Dream » permet à Twiga d’affirmer son rock en l’illustrant par des plans et mouvements incessants et précis, avant que la musique ne devienne fédératrice et tente, en vain cependant, de remettre un peu d’ordre dans toute cette débauche. En quatre minutes de nostalgie et de précision picturale et harmonique, ce court-métrage trépidant se démarque du reste de la production audiovisuelle actuelle par son audace, son inspiration et ses partis-pris artistiques risqués mais admirables. Un pur plaisir, gratuit et aux effets euphorisants incomparables.


Retrouvez Twiga sur :
FacebookTwitterBandcamp

Partager cet article avec un ami