[Clip] [Exclusivité] Trigger King – Take Me By Surprise

Rassurez-vous, ici, il ne sera aucunement question de la série documentaire consacrée à la vie de Joe Exotic, mais bien d’un nouveau groupe rock du Grand Est, à surveiller de très (très) près. Trigger King, c’est son nom, mais également la cure de jouvence du vétéran Georges Baramki (ex-My Fancy Zoot) et du trentenaire Hugo Cladé (ex-The Hook) qui ont tout plaqué pour se consacrer à corps perdu à cette nouvelle aventure musicale 100% mulhousienne, pleine de flamboyance, de passion, de riffs étourdissants et de cheveux longs virevoltants. Avec ses potes Gilby et Rémy, le quatuor nous offre en exclusivité pour indiemusic son tout premier clip, « Take Me By Surprise », réalisé par Julien Peultier, guitariste de Last Train, qui démultiplie avec assurance et talent ces dernières années les courts-métrages musicaux.

Tourné sur les toits de Mulhouse, mais également dans les lieux emblématiques de la ville tels que le Motoco et le Noumatrouff, le clip de « Take Me By Surprise » a tout d’une visite guidée des spots les plus électriques et excitants du chef-lieu du Haut-Rhin. Et rien qu’en le visionnant, on sait d’emblée que Trigger King est avant tout un groupe qui sait de quoi il parle et qui s’est formé pour une vie de live. Une aventure solide donc autour de copains passionnés, talentueux et expérimentés qui ne devraient plus tarder à faire parler d’eux dans tout l’Hexagone et bien au-delà des frontières, tant ce premier extrait se veut généreux et retentissant. Le titre produit par l’excellent Rémi Gettliffe (derrière les disques de Last Train, mais également de Dirty Deep) brille par sa mélodie entraînante et chaleureuse, dans les riffs comme dans les chœurs repris à l’unisson.

« You ain’t gonna take me by surprise
I’ve got my hands on the wheel
And my eyes on the prize
You ain’t gonna take me by surprise
Now it comes around
It’s time for me to shine »

« Take Me By Surprise » est une invitation inarrêtable à croire en ses rêves et ses ambitions, tout en gardant la tête sur les épaules. Un hymne à la détermination qui fait sacrément du bien.

Preuve que Trigger King est déjà prêt à passer à la vitesse supérieure ; après avoir ouvert pour les Américains Nashville Pussy et Robert Jon & The Wreck, le quatuor ouvrira pour Last Train à la Maroquinerie mercredi 28 septembre, à l’occasion de l’ultime concert de sa tournée « How Did We Get There ? » (et navré de le rappeler, mais c’est déjà complet depuis un moment !).

crédit : Sébastien Koch

« Take Me By Surprise » de Trigger King », sortie le 23 septembre chez Ditto Music.


Retrouvez Trigger King sur :
FacebookInstagram

Fred Lombard

Fred Lombard

rédacteur en chef curieux et passionné par les musiques actuelles et éclectiques