[LP] Tribeqa – Exp3riment

Un disque qui invite à la danse, brassant une multitude d’influences et de pulsations pour ne promettre qu’une seule et même conclusion : le plaisir des sens et de la sensualité musicale, dans toute sa splendeur.

Tribeqa - Exp3riment

Après une pause de presque quatre ans, les Nantais de Tribeqa se sont enfin décidés à revenir sur le devant de la scène. Une demi-décennie de brassages musicaux et, comme le prouve ce nouveau disque, ethniques, tant « Exp3riment » recèle de trésors nous faisant voyager vers des pays chauds et rarement aussi bien exposés. Le LP se mue en une exploration presque tribale, soucieuse de ne jamais uniformiser les sonorités qu’il nous invite à découvrir, tout en prenant le temps de dévoiler ses atmosphères les plus chaloupées et hypnotiques. Loin de n’interpréter que de vagues et commerciales relectures de ses inspirations, le désormais trio va au-delà, avec respect et intelligence, pour mieux se démarquer du reste d’une production à tendance world qui, la plupart du temps, se perd en cours de route.

Les samples vocaux africains se marient ici à la perfection à des élans plus électroniques, le chant se voyant échantillonné, décomposé et réinterprété dans une savante ambition mélodique. Scratches et instruments acoustiques s’entrelacent sur ces mélopées d’une autre ère, d’une autre terre (« Never Stop », « Farafina »), poussant même les chorégraphies dans des transes inattendues au détour de l’imparable et implacable « Poursuite », pièce maîtresse de ce chef-d’œuvre bienfaiteur. Les percussions et guitares se mêlent au baptême du feu auquel nous sommes conviés, que ce soit en version électrique (le riff de « Mr. Hyde ») ou organique (l’apaisement de « Titan Anthem » et la conclusion, reprenant les voix de la première piste et bouclant ainsi la boucle, de « Tribute »). L’expérience est alors intérieure, les battements synthétiques se conjuguant à ceux de nos cœurs emportés et exaltés.

En douze titres alliant reggae, soul et funk, Tribeqa témoigne d’une formidable énergie, motivée par ce besoin de donner, tant et plus, à des auditeurs souhaitant avant tout être transportés dans un ailleurs original et, parfois, existentiel. Car « Exp3riment » ne se contente pas d’être une lecture sage et disciplinée de différentes variantes de composition ; au contraire, il s’agit de revenir, avec des outils plus modernes, à l’essence et à la définition mêmes d’éléments créatifs obsédants et suaves. Véritable tour de force, quelque part entre azur et horizon, le disque se façonne sous nos yeux comme une sculpture intemporelle, qui témoignera pour de longues années de ce qui se fait de mieux, actuellement, en termes de conjugaison du naturel et de l’artificiel. Le but, celui de donner au plaisir une saveur particulière et sans frontière, est largement atteint, voire dépassé. Un pari risqué, osé, mais remporté haut la main.

crédit : Thomas Louapre
crédit : Thomas Louapre

« Exp3riment » se vit et se respire, d’un bout à l’autre ; mais surtout, il est une pièce essentielle d’un art délicat, et ici remarquablement exprimé.

« Exp3riment » de Tribeqa, sortie le 22 avril 2016 chez Underdog Records.


Retrouvez Tribeqa sur :
Site officielFacebookSoundcloud

Partager cet article avec un ami