[LP] Toybloïd – Toybloïd

L’énergie punk combinée à l’efficacité pop. Le power trio Toybloïd teste la recette de la manière la plus classique et efficace qui soit sur son nouvel album éponyme.

Toybloid - Toybloid

Dès le premier titre, tout est dit : « Can’t Stop ». Aucun frein à main pour le power trio emmené par Lou Sirchis, qui offre d’un bout à l’autre de ce disque ce qui se fait de mieux en matière de pop-punk bubble-gum. Des morceaux joués pour la plupart pied au plancher, reprenant avec application les recettes d’une multitude d’autres gangs plus illustres… Il y a du Elastica dans ce groupe (« Off The Post », « Hooked »), du Runaways… Bien sûr, le chant très « girly » (« Yeah Yeah ») pourra en agacer certains ; mais il est d’une telle maîtrise et d’une telle fougue (« Stuck In a Boring City ») ! Bref, tout cela fait franchement du bien, à une époque où le mélange des styles et le brouillage des pistes font quasiment office de règle numéro un. Innover, prendre des risques, se mettre en danger, c’est bien… mais Toybloïd nous rappelle ici qu’il faudra toujours aussi penser à régénérer la liste des groupes tendance « One, two, three, four ! Balance la sauce !! ». Pourquoi ? Parce que le rock aura éternellement besoin d’artistes parlant uniquement aux tripes, à la libido, et capables de nous faire hocher vaguement la tête comme des crétins, devant une scène, pendant trois quarts d’heure : bref, les Saintes Écritures des Ramones.

Le groupe de Lou, Pierre et Madeleine rend ici un hommage sans faille aux pop songs gavées de testostérone qui nous ont tous, un jour, à quinze ans, fait faire du « air guitar » à plusieurs potes sur le plumard des parents absents, en vidant des Kro.
Et pour ne pas redescendre du lit trop vite, mes lapins, pour supporter plusieurs canettes de suite, pour ne pas débander, au propre (il y a bien une bonne copine dans le lot qui vous entraînera ensuite dans la salle de bain), comme au figuré, il faut de sacrément bonnes chansons ; Toybloïd les possède. Pas systématiquement des tubes en puissance, non ; mais des refrains, des riffs, des breaks qui vous rentrent instantanément en tête dès la seconde écoute (en comptant large !) pour ne plus vous lâcher. Voilà, c’est ça, en fait !
Ce groupe vous tient par les c… et ne vous les lâchera plus ; à moins que vous n’ayez définitivement renoncé à votre âme d’adolescent.

Toybloid

« Toybloïd » de Toybloïd est disponible depuis le 11 mars 2016 chez Bellevue Music.


Retrouvez Toybloïd sur :
Site officielFacebookTwitterSoundcloud

Partager cet article avec un ami