[LP] Torres – Three Futures

Avec son second album, « Sprinter », en 2015, Torres réussissait le coup double et pouvait se permettre d’être considéré comml’une des artistes les plus prometteuses de la scène indie américaine. Voilà que la jolie blonde rempile avec un troisième opus, « Three Futures », célébrant le corps humain sous toutes ses formes.

Désormais signée sur le label 4AD, Mackenzie Scott, de son vrai nom, poursuit son émancipation artistique avec « Three Futures ». Produit par Rob Ellis (PJ Harvey, Anna Calvi, Bat for Lashes…) et mixé par David Tolomei (Future Islands, Beach House…), ce nouvel album fait cohabiter avec tact l’efficacité du rock et des sonorités électroniques plus abrasives.

La fusion des genres se fait bien entendre au fil de ces dix compositions efficaces et riches en sensualité, comme « Tongue Slap Your Brains Out » avec ses notes de basse bien intenses, et « Skim », qui assurent parfaitement la transition avec les deux albums de la demoiselle de Brooklyn. On appréciera à nouveau le songwriting implacable de notre blonde adorée qui fait mouche sur des titres comme « Righteous Woman » ou taclent malicieusement sinon fièrement cet odieux phénomène qu’est le manspreading (« And when I go to spread, it’s just to take up all the space I can […] I am more of an ass man »), le tout sur des influences musicales bien diversifiées comme la synthpop vintage de « Greener Stretch » et le subtil mélange de disco et de krautrock de « Helen in the Woods », avec une interprétation des plus puissantes.

Cette expérience multi-sensorielle atteint des sommets de créativité sur les morceaux intenses et audacieux que sont « Marble Focus » et « Concrete Ganesha » où chaque mot, chaque syllabe sont parfaitement amenés et pesés quand elle parle de sexualité sans tabou, jusqu’au final plus aérien et reposant « To Be Given a Body ». Ainsi, sur « Three Futures », Torres continue à gravir les échelons avec un opus robuste et insolent, qui pourrait très bien rivaliser avec des actes aussi prestigieux que St. Vincent et autres Kate Bush. Ce virage synthétique est tout simplement bienvenu, d’autant plus qu’elle n’oublie pas ses origines grunge, tant la célébration du corps humain clamée par la New-Yorkaise sonne ici comme un véritable manifeste. Chaque note de ce troisième opus est intransigeante et arrive à résonner pendant un bon bout de temps dans notre organisme. Une fois de plus, Mackenzie Scott est parvenue à nous surprendre.

crédit : Ashley Connor

« Three Futures » de Torres est disponible depuis le 29 septembre 2017 chez 4AD / Beggars France.


Retrouvez Torres sur :
Site officielFacebookTwitter

Partager cet article avec un ami