[EP] Thé Vanille – Ville Hantée

Tous les fans de musiques indés ayant croisé au moins une fois la route de l’étonnant groupe indé Thé Vanille en concert gardent forcément un souvenir mémorable d’une performance énergique et généreuse, qui ne peut pas laisser indifférent. 

Le rock n’est pas en effet avec ce trio un objet calculé, froid et clinique, mais bien au contraire un immense défouloir, coloré, frondeur et rebelle. Il manquait peut-être à ce jour une équivalence discographique à cette puissante générosité musicale scénique. C’est chose faite, avec ce troisième EP intrépide et jubilatoire. Thé Vanille a mis la barre très haute en mélangeant en toute cohérence dans un joyeux bordel organisé funk, math rock, post-punk, blues, disco… La qualité intrinsèque des titres repose sur une maîtrise musicale évidente, mais ne prenant jamais le dessus sur le reste, tant l’ensemble captive par sa fraîcheur revigorante et sa spontanéité.

Plus impressionnant encore, Théo, Nasta et Val sont capables de combiner comme peu d’autres des intentions pop particulièrement affirmées avec une radicalité sonore complètement assumée à l’image du final massif de « Vortex in My Cortex ». En somme, voici six pépites remuantes et vivantes, s’adressant aussi bien aux fans de Sonic Youth, des Slits, de Bis, de Sleater-Kinney, de Queens of The Stone Age qu’à ceux de Gossip, de Blondie ou encore de Le Butcherettes.

crédit : Renaud Morin

« Ville Hantée » de Thé Vanille est disponible depuis le 1er novembre 2019.


Retrouvez Thé Vanille sur :
FacebookInstagram

Partager cet article avec un ami