[LP] The Shivas – Dark Thoughts

Même si, au premier abord, les pensées obscures de The Shivas paraissent plus lumineuses que le titre de leur nouvel opus semble l’indiquer, le son qui les projettent dans nos esprits est nettement plus insidieux et obsédant, quelque part entre un rock souvent écorché et la subtile douceur de la lame d’un cran d’arrêt sur nos muscles déjà endoloris. La sensation parfaite de l’orage et de ses conséquences climatiques, tant intérieures qu’extérieures. 

En treize pistes intelligemment et progressivement posées, The Shivas ne tarde pas à démontrer que, même face aux ténèbres, l’affirmation sonore d’un projet inspiré peut radicalement tout changer. Grâce à « Dark Thoughts », les quatre de Portland se débarrassent une bonne fois pour toutes de leur étiquette purement rock’n’roll, allant fouiller dans les décombres de courants 70’s remis au goût du jour à travers une production et un sens de la mélodie qui emportent l’adhésion sans que l’on ait besoin de trop y réfléchir. Si les titres des chansons n’existaient pas, « Dark Thoughts » aurait pu être un exemple d’optimisme, de remise à plat des épreuves et du besoin de reconnaissance de nos musiciens ; mais il n’en est pourtant rien. Aiguisé et tendu, constamment sur le point d’imploser, l’opus est tortueux, parfois vicieux, car n’emmenant jamais l’auditeur dans le confortable apparat d’harmonies réconfortantes. Ce qui en fait tout le sel ; jeté sur les plaies ouvertes, bien évidemment.

Les échanges guitaristiques et vocaux de l’introductif « Gloria » donnent le ton, entre riffs râpeux, notes acérées et chœurs aussi bien angéliques que tentateurs et infernaux. Un dilemme qui imprégnera la totalité du disque, chavirant dans les mers calmes de la ballade (« If You See Me », « Sometimes II ») pour mieux se fracasser contre les rochers sombres et corrosifs d’une musique laissant ses cicatrices sur nos peaux meurtries (« Can’t Relax » le bien nommé, ou encore l’obsessionnel et schizophrène « It’s All In Your Head »). L’ambition de « Dark Thoughts » est simple et parfaitement accomplie : offrir à son art les multiples personnalités qui traversent l’Histoire du rock, ses héros malmenés et ses vagues hallucinées d’inspirations venues de nulle part. Tout en vénérant ses plus dignes représentants, comme sur un « Feels Surreal » que Brian Wilson n’aurait pas renié, ou grâce aux sublimes derniers instants de « Can You Feel It Too? », repos bien mérité après les tourments d’une recherche introspective qui n’aura pas été sans remous ni traumatisants tumultes.

L’innocence retranchée dans le confort de l’illusion, mais réveillée en un instant pour mieux faire face à ses pulsions les plus sublimes et sournoises ; « Dark Thoughts » impacte celles et ceux qui visitent ses recoins les plus obscurs bien après sa découverte. Et marque les esprits et leurs déviances psychiques au fer rouge.

crédit : Adria Ivanitsky

« Dark Thoughts » de The Shivas, disponible depuis le 25 octobre 2019 chez Tender Loving Empire.


Retrouvez The Shivas sur :
Site officielFacebookTwitterInstagram

Partager cet article avec un ami