The Luck – Muscles & Bones EP

Second maxi de The Luck formé par le duo londonien Esmay et Max Luck, sœur et frère, « Muscles & Bones » défend une pop harmonieuse et poignante.

The Luck - Muscles and Bones

Ancré dans une culture indie pop nord-américaine, la fratrie Luck nous offre cinq titres aux instrumentaux folks lumineux, parfois harmoniques et au chant partagé entre les deux voix ou unifié.

Avec The Luck, impossible de ne pas faire la parallèle avec ces autres projets géniaux montés entre frère et sœur des Australiens Angus et Julia Stone aux plus jeunes Irlandais Thom et Lucy Southern.

Parfois mélancolique, Muscles & Bones dessine un EP à fleur de peau, sublimé par deux voix très justes. Ressenti qu’on a dès le premier titre éponyme du disque où la voix de Max rejointe par celle de sa sœur Esmay rappellent ces belles ballades pop fortes d’harmonies vocales.

Véritable single du maxi, « Bricks » nous fait assister à un échange lyrique subtil entre les deux protagonistes sur un titre élégant dosant douceur folk et chant fragile.

On appréciera tout autant « Heroes », autre moment de grâce de l’EP, au mariage vocal toujours impeccable, qui nous emporte comme un courant à travers son escalade instrumentale grandissante.

Moment plus folk, « Holding On » laisse s’échapper l’émotion en particules. C’est tendre toujours, touchant aussi, et on reste sous le charme pour autant qu’on accepte d’écouter une pop forcément mainstream, évidemment prévisible dans ses émotions.

The Luck

Enfin, il y a ce remix de « Light Brigades », réussi par Eastmann revisitant le titre auparavant folk sur instrumentation électronique et symphonique fortement réussie.

Sur cinq titres, The Luck se présente comme une de ces nouvelles formations anglaises pop folk indie qu’on imagine très vite grandir. Le talent est là.

theluckmusic.com
facebook.com/TheLuckMusic
soundcloud.com/theluckmusic

Partager cet article avec un ami