[Exclusivité] The Good Life – Findspire Session

Avant de balancer sa rage dans le post-punk emo de Cursive, le tourmenté Tim Kasher célébrait l’indie pop américaine avec son projet The Good Life. Après un nouvel album très remarqué l’année dernière, The Good Life est bel et bien de retour, comme le prouve cette excellente session pour Findspire, avec quatre titres extraits de « Everybody’s Coming Down », sorti en 2015 sur Saddle Creek.

The Good Life - Findspire

Un riff de guitare bien noisy, une batterie lourde et soutenue ; il suffirait de fermer les yeux pour se croire dans les 90’s. Avec ce premier titre, « Everybody », Tim Kasher et sa bande lorgnent du côté de Pixies et de Pavement, avec ce petit rien de nonchalance tout à fait jouissive. Très impliqué dans son chant, Tim Kasher donne énormément de relief aux textes, quelque part entre Robert Smith et Calvin Johnson. Pour achever le morceau, à l’époque, il n’y aurait eu que Jay Mascis pour faire miauler une guitare de la sorte. « The Troubadour’s Green Room » fait de suite retomber la tension avec son approche très « laid-back », comme diraient nos amis américains. Un titre qu’aurait très bien pu chanter Matt Berninger de The National.

 

L’humeur est presque déconneuse sur « Holy Shit », porté par un texte délirant et surréaliste, que sublime une complicité presque punk. Plus à l’aise et bientôt libéré, The Good Life délivre pour conclure une puissante version de « Flotsam Locked Into a Groove » qui démontre, en quelques accords, toute la force de ce groupe rare et habité.


Retrouvez The Good Life sur :
Site officielFacebookTwitterBandcamp

Partager cet article avec un ami