[LP] Tame Impala – Lonerism

Le rock psychédélique renait de ses cendres en 2012 ! Si vous ne me croyez pas, demandez à Tame Impala. Après un premier album Innerspeaker en 2010, le quatuor australien de Perth revient avec Lonerism, un opus de très grande qualité, et qui fait déjà grand bruit.

Depuis des groupes comme Deerhunter ou MGMT, on n’avait pas entendu de sons pareils. L’album est certes sorti depuis un mois, mais ça vaut toutefois le coup d’en faire une chronique et de donner envie aux jeunes de se remettre au rock et d’arrêter d’être fan de F.U.N.

Décoré d’une photo du jardin de Luxembourg (cocorico, vive la France !), cet album a normalement tout pour plaire.

L’album s’ouvre sur Be Above It, un peu chelou au premier abord, mais ne vous laissez pas rebuter par ça, car la suite n’en devient que meilleure. Endors-Toi, Apocalypse Dreams puis Mind Mischief font exploser le niveau sonore de l’album, la voix du chanteur, Kevin Parker, y résonne et sonne le moment de sortir la came (l’album est psyché tu te souviens ?)

Why Won’t They Talk To Me et Feels Like We Only Go Backward se démarquent du lot et représentent à merveille le talent du groupe australien. À fond dans ton mp3 ou encore mieux sur ta platine, ça donne envie de se défouler et de ressortir le carillon de Madame Leclerc, ta prof de musique de 6e. Comme quoi avec une guitare, un synthé et une batterie, on peut faire des merveilles !

Sun’s Coming Up, douce et chantante (et assez dépressive aussi) clos cet album maîtrisé de bout en bout. Résultat, on en redemande et on est prêt à payer un billet pour un concert de Tame Impala.

En conclusion, soit on achète le CD soit on passe à côté d’un des grands albums de cette année 2012.

tameimpala.com

Partager cet article avec un ami