Rencontre avec Suuns

Le 8 novembre, le quatuor canadien Suuns se produisait à La Cigale dans le cadre du festival des Inrocks. Nous avons eu la chance de rencontrer Liam, le batteur, qui nous en a appris un peu plus sur le groupe. Après le succès du second album, Images du Futur, le groupe enchaine les concerts et assurera prochainement la première partie de Phœnix.

Suuns

  • Salut Liam ! Pour commencer, je te laisse présenter ton groupe !

Salut ! Alors je suis Liam, et je suis le batteur de Suuns ! Dans le groupe, il y a Joe à la guitare et parfois à la basse, Max est au clavier et Ben est notre chanteur et c’est lui qui écrit les chansons. On a de 27 à 33 ans et on s’est rencontré à l’université (McGill au Canada), on faisait partie du programme Jazz. En 2006, on a créé Suuns. Notre premier EP s’appelle Bambi, et on a deux albums, Zeroes QC (2011) et Images du Futur (2013).

  • Et qu’est qui vous a poussé à créer Suuns ?

Vous savez, les hivers sont longs au Canada, il fallait trouver quelque chose à faire ! Au début, c’était sans prétention et puis ça a évolué. Aujourd’hui, on a réussi à trouver notre identité.

  • Pour vous ça a été facile de trouver un label pour vous représenter ?

Oui ! On a enregistré avec Jace Lasek, le chanteur de The Besnard Lakes, affilié au label Jagjaguwar. Ils ont entendu notre disque et ils nous ont rappelés ! Ils avaient aimé, on a été chanceux ! On a pu ensuite signer sur le label Secretly Canadian !

  • Quelles sont vos principales inspirations ?

Ça évolue avec le temps ! On aime beaucoup les sons futuristes et des groupes comme Spiritualized ou The Pixies nous ont inspirés ! Le premier album d’Interpol également, que j’écoutais beaucoup quand j’étais plus jeune !

Suuns - Images du Futur
Suuns – Images du Futur
  • Ce n’est pas votre première date à Paris, c’est une ville que vous aimez particulièrement ?

Oui, on aime beaucoup Paris ! C’est la sixième fois ce soir qu’on y joue, avant on s’est produit au Trabendo, à la Maroquinerie, au Point Ephémère, deux fois, ou encore au Nouveau Casino ! C’est ici qu’on retrouve le meilleur public ! On n’a pas autant de succès au Canada ou aux États-Unis, c’est en France qu’on en rencontre le plus ! Vous devez avoir de meilleurs gouts !

  • Quelles sont vos ambitions pour la suite ?

On espère travailler avec un producteur comme Geoff Barrow, du groupe Portishead, ou un producteur de musique électronique, c’est vrai qu’on change souvent d’idées ! Pour le moment on enchaîne les concerts après la sortie de Images du Futur, notre troisième album n’est pas encore prévu, on profite au maximum de notre tournée !

  • Le plus gros concert que vous avez fait ?
credit : Nicolas Nithart
crédit : Nicolas Nithart

Ce soir ! La Cigale, c’est l’une des plus grandes salles dans lesquelles on va jouer, c’est très impressionnant ! Ah sinon lors de La Route du Rock, c’était un gros concert pour nous !

  • Et sinon vous avez des petits talents cachés ?

Oh mon dieu, des talents cachés ?

  • Oui, un talent particulier !

Ah oui, on est vraiment particuliers, Joe dit beaucoup de conneries ! Max, il lit beaucoup, tout le temps, il passe vraiment son temps à lire ! Moi je suis génial ! Non, moi ça va je suis normal ! Quoique, c’est vrai que je suis autoritaire, assez dominant ! Mais vous savez, ça, c’est les batteurs, ils sont toujours dominants ! On est les directeurs du groupe !

  • Vous avez encore vos fans de la première heure ?

Oui énormément ! Quand tu aimes Suuns, tu nous aimes pour longtemps ! Nos fans sont vraiment loyaux, c’est sympa ! Et à chaque concert nos fans augmentent !

Suuns

  • Et pour communiquer avec eux, vous vous servez beaucoup des réseaux sociaux, comme Twitter ou Facebook ?

Non, on est réservés en ligne, assez silencieux et discrets ! Enfin on a un compte Instagram, on se sert un peu de Facebook pour faire passer des informations, mais ce n’est pas trop notre style ! On est un groupe du peuple nous ! On est des soldats !

  • Tu as un groupe que tu souhaiterais faire découvrir aux lecteurs d’indiemusic ?

Oui, il y a le groupe Valleys. Ce sont de bons amis, ils viennent de Montréal ! C’est vraiment génial ce qu’ils font, je vous conseille d’aller écouter leur musique !

  • Liam, on te laisse le mot de la fin !

Huuum… Don’t fuck with me and I won’t fuck with you! Hahaha

facebook.com/suunsband
suunsband.tumblr.com

Interview par Alicia Tang et Julie Bugeon.

Partager cet article avec un ami