[Sorties] 5 festivals immanquables en juillet 2021

Alors que les mastodontes préfèrent bien souvent remettre à 2022 leur pleine reprise, d’autres initiatives musicales plus modestes fleurissent un peu partout en France cet été, davantage portées par le vivre ensemble, la solidarité et la sensibilisation écologique que par la quête de têtes d’affiches internationales. Tour de France et d’horizon de cinq beaux festivals que l’on vous recommande absolument au fil de ce mois de juillet.

Les Pluies de Juillet

Du vendredi 9 au dimanche 11 juillet 2021 à Villedieu-les-Poëles

Le festival normand Les Pluies de Juillet, qui œuvre à travers son association à sensibiliser tout au long de l’année à la transition écologique et sociale revient début juillet pour sa 4e édition. Un festival qui réunira de nombreux acteurs qui s’activent sur le terrain pour des lendemains plus verts et écoresponsables, en conviant de nombreuses initiatives sociales et solidaires à faire connaître leurs actions. Au programme : de nombreux ateliers, conférences et tables rondes, expositions, projections, mais aussi son lot de beaux concerts. À commencer par ses balades concerts ; vendredi 9 juillet avec la chanson épurée et imaginaire du délicat Jean Grillet aka Chien Noir, et samedi 10 et dimanche 11 juillet l’envoûtant patchwork sonore et spirituel incarné par la chanteuse franco-vénézuélienne Sophie Fustec aka La Chica, en escale entre ses deux maisons, Belleville et l’Amérique latine. Avec également Victor Solf, Clio, Peter Von Poehl, Voyou, L’Impératrice et Laura Cahen.


Make [Noise] DIY Fest

Samedi 17 juillet 2021 à Angresse

Organisé par Container, tiers-espace de coworking et de création-formation de la commune d’Angresse dans les Landes, le Make DIY Fest, c’est LE festival de la débrouille et du fait main. Un événement pluridisciplinaire, totalement inédit le samedi 17 juillet, avec des ateliers en début d’après-midi pour apprendre à réparer sa bicyclette ou sa planche de surf, pour les musiciens amateurs de gros fuzz qui tâche, pour fabriquer sa pédale d’effets Super Hard On pour seulement 30 euros (c’est donné), animé par Quentin, bassiste de This Will Destroy Your Ears. Il y a même un atelier pour « sortir son épingle du jeu dans le monde de la musique » proposé par Fred Vocanson (De la Neige en Été) et tout ça, c’est sur réservation, car les places sont (très) limitées. On aime, on soutient, vous connaissez la chanson. Et les concerts dans l’affaire ? C’est prévu avec la sunshine pop tout en finesse et élégance de Julien Gasc, la noise pop – tendance sadcore – du doux-ténébreux Trainfantome et la merveilleuse transe arabique du tandem nancéien Taxi Kebab formé par Léa et son acolyte Romain.


Les Eurockéennes en Résidence Secondaire

Du mardi 20 au samedi 24 juillet 2021 à Belfort

Si la grande fête attendue par les Belfortains n’a pu se maintenir comme à l’accoutumée en raison du contexte sanitaire, Les Eurocks tirent leur épingle du jeu en 2021. Une édition alternative à travers un format en jauge réduite, côté festivalier avec 1000 hôtes attendus chaque soir et, côté artistes 30 concerts répartis sur les 5 jours du festival, toujours positionné sur la presqu’île de Malsaucy. Cap cet été sur le voyage, avec pour mots d’ordre « musique, food et nature » et cet intitulé « en résidence secondaire » où la trentaine d’artistes programmés côtoieront chaque soir des grands chefs étoilés ; dont Philippe Etchebest non pas derrière les fourneaux, mais bien les futs en compagnie de ses amis rockfarmers gascons de The Inspector Cluzo le mardi soir. Côté programmation dans notre radar ; on citera en vrac le raï électronique d’Acid Arab (également le mardi), la pop électronique fantaisiste et tropicale du duo berlinois OY, la Rainbow pop du génial collectif Catastrophe, véritable allié de la fête, mais l’électro aux oscillations toujours plus world du passionnant Fakear. Tout ça, c’est le mercredi. Mais aussi nos coups de cœur du vendredi avec l’electronica végétalisée et poétique du mystérieux crew Makoto San qui fait sonner les bambous comme personne, et la pop persane, tendance psychédélique de Liraz, qui ne sera pas sans évoquer celle exquise d’Altin Gün. Sans oublier le nouveau prince de la house française Folamour et l’incontournable disco chic et redoutable de L’Impératrice au fin menu gourmet et gourmand de la saturday night de clôture.


Festival Longo Maï !

Du vendredi 23 au samedi 24 juillet 2021 au Domaine Saint-Savournin

Parlons bien, parlons des belles initiatives des copains. Marin et la joyeuse bande du magazine culturel et de société Arty Magazine coorganisent cet été, avec La Bastillette, leur tout premier festival sur le domaine viticole de Saint-Savournin à Lançon-Provence. Au programme de Longo Maï : des concerts et DJ sets (immanquablement), mais aussi des ateliers dégustation et collage (original), un marché des créateurs, une exposition photo et parce que c’est inscrit au patrimoine de la PACA, un tournoi de pétanque. Et la musique dans tout ça ? Que du bon, que du savoureux au milieu des vignes avec en début de soirée le vendredi la pop muy sensuelle du duo Charlotte Fever et celle fascinante du grand rêveur Draumr aux mélopées cosmiques. Le samedi, la pop sensible et lumineuse du tandem bisontin KOMOREBI et le shoegaze tropical (et forcément épique) des Parisiens de Disco Volante feront figure d’incontournables avant un DJ set funky-disco-house concocté par le docteur Bolivard.


MIDI Festival #16

Du vendredi 23 au dimanche 25 juillet 2021 à Hyères

Pour ceux en manque de mer méditerranée et de soleil, direction la French Riviera pour la seizième édition du MIDI Festival, installé sur le site archéologique d’Olbia à Hyères, dernier vestige d’une colonie-forteresse grecque antique, vieille d’un millénaire. Dès le vendredi, la programmation régale les amoureux de la pop au sens large. On pense immédiatement à celle tendre et envoûtante de la merveilleuse Blumi aka Emma Broughton, alliée précieuse de Thousand, Orouni ou encore d’Olivier Marguerit chez nos frenchies adorés (de Bon Iver et Feist à l’international). Mais aussi à ces autres femmes qui font rayonner l’affiche de cette édition : This is the Kit ou l’Anglaise Kate Stables qui n’a de cesse de réinventer l’indie folk avec une créativité débordante et Requin Chagrin aka Marion Brunetto, étincelante représentante de la dream pop française en clair-obscur. Sans oublier ce même soir d’ouverture la présence récréative des jumeaux Virgile et Elliott Arndt aka Faux Real pour un grand bain pop psychédélique décadent, dont on avait follement aimé suivre l’aventure dans les premières années d’indiemusic au sein du quintet Natas Loves You. Définitivement la soirée à ne pas manquer. Durant le week-end, on vous recommandera le samedi les concerts d’Elliott Armen, jeune révélation pop folk bretonne des derniers iNOUïS du Printemps de Bourges, aux compositions débordantes d’onirisme et gorgées de paysages de lumière et le live sautillant et rafraîchissant de la nouvelle mascotte électro pop d’Ed Banger, ce bon vieux Myd. Quant au dimanche, on ne pourra définitivement pas faire l’impasse sur le concert idyllique du tandem parisien Korin F. qui s’installera sur l’île de Porquerolles pour y jouer son premier album en symbiose avec la nature sauvage, « L’arbre exponentiel ». Un régal !

Partager cet article avec un ami