[Sorties] 5 soirées immanquables en janvier 2020

Pas de doute, 2020 ne désemplit pas du côté de l’offre de concerts et de festivals dans l’Hexagone, entre autres tentations musicales. Pour preuve, nous avons sélectionné (ce qui n’est pas une mince affaire) cinq soirées et évènements à noter dans votre agenda en ce mois de janvier entre Roubaix et Nantes, en passant par Cholet et La Roche-sur-Yon.

Festival We Loft Music #2

Du mardi 14 au dimanche 19 janvier 2020 à la Cave aux Poètes (Roubaix)

À la mi-janvier, Roubaix accueille la seconde édition d’un festival qui a tout pour nous plaire : We Loft Music. Durant six jours, les organisateurs de cet évènement urbain et itinérant nous invitent à découvrir des artistes indés et éclectiques dans les lieux atypiques de la Brooklyn du Nord. Parmi ces rendez-vous : un concert inédit du duo electronica belge Glass Museum à l’École Nationale de Protection Judiciaire de la Jeunesse le mardi 14 janvier, l’élégant Englishman Piers Faccini au Temple Protestant le jeudi 16, le jeune machiniste prodige Chamberlain à la Villa Cavrois le vendredi 17, Awir Leon, DDDxie ou encore Jumo pour une création originale le samedi soir à la Cave aux Poètes et le dimanche, en clôture de cette édition, le sublime Chris Garneau à l’Hôtel de Ville. Une programmation raffinée, qui célèbre le temps de la découverte et de l’exploration, on adore !


BISE Festival #1

Mardi 21 et mercredi 22 janvier 2020 à Trempolino et Stereolux (Nantes)

Première édition pour le BISE Festival. Inscrit au programme officiel du BIS 2020, prend une place encore vide en ce début d’année dans le paysage des festivals de showcases. Se déroulant entre Stereolux et Trempolino, le BISE a pour objectif de mettre en avant des artistes émergents aussi bien français qu’européens. Sans surprise, on retrouvera donc un bon nombre de belles promesses de la scène musicale avec notamment la pop orientale de Mauvais Œil, Lenparrot qui viendra dévoiler sa nouvelle formule scénique ainsi que des titres de son second album, DI#SE et son rap qui frappe fort, Julien Granel qui viendra nous faire danser avec sa pop colorée ou encore le math rock très créatif des Italiens de The Pier. La musique électronique ne sera pas en reste puisqu’elle sera représentée aussi bien par les Parisiens de Global Network, les excellents ATOEM férus de machines futuristes et modulaires, sans oublier le clubbing hyper entraînant de Sara Zinger. Enfin au rayon des jeunes artistes sur lequel on mettra facilement une pièce pour le futur, on notera la présence de Théophile, de Jaïa Rose et de Philémone.


Soirée Côte à Côte aux BIS 2020

Mercredi 22 janvier 2020 à La Cité des Congrès (Nantes)

Côte à Côte, c’est le rendez-vous musical des BIS 2020 qui crée un pont entre les deux bords de l’Atlantique pour une rencontre entre artistes français et canadiens. Des relations au beau fixe et sous le signe de l’éclectisme le 22 janvier à la Cité des Congrès de Nantes. Côté Canadien, on retrouvera la belle promesse Lou-Adriane Cassidy qui nous avait enchanté en 2019 avec son premier album, « La fin du monde à tous les jours » qu’elle est venue compléter avec la sortie « La pluie ne tombe jamais sur toi », un titre plus rock et sec. Second invité canadien, Clay and Friends, groupe qui mêle funk, soul et hip-hop, viendra présenter son nouvel EP prévu pour ce mois-ci. Côté français, c’est d’un côté Govrache, artiste engagé entre chanson française, poésie et slam qui nous conte le quotidien qu’on refuse parfois de voir autant que celui auquel on s’identifie. Il nous parle du temps qui passe, de la société qui part en vrille et de l’amour, le verbe toujours haut. Pour l’accompagner, c’est Emilie Marsh qui viendra confronter la douceur de sa voix à la force de ses guitares et de ses productions électroniques. Une soirée aussi diverse que qualitative qui viendra une nouvelle fois prouver la bonne santé de la production française et canadienne.


La Jambe de Frida fête ses 10 ans

Vendredi 31 janvier 2020 au Jardin de Verre (Cholet)

Dix ans déjà que La Jambe de Frida tourne dans l’Hexagone. Plus de 350 concerts dans les pattes et trois albums plus tard, le désormais quintet rock français est de retour dans son fief natal, Cholet, terreau et terrain de jeu de ses paternels de La Ruda pour trois soirées riches en surprises et en invités, du 31 janvier au 2 février. La plus importante, ce sera celle du vendredi 31 janvier avec leur pote Theophile en première partie de soirée, suivi d’un concert inédit où les titres phares des premiers albums (« Frida », « Larmes et Courant »…) comme du plus récent « Harfang » sorti l’an passé, seront revisités par un orchestre philharmonique de soixante instrumentistes. Pas de doute, pour souffler ses 10 bougies, La Jambe de Frida a bien le droit de voir les choses en grand !


Von Pariahs et We Hate You Please Die

Vendredi 31 janvier 2020 au Fuzz’Yon (La Roche-sur-Yon)

Deux des meilleurs groupes rock français du moment pour un peu plus de dix balles, c’est forcément un rendez-vous qu’il nous fallait fluoter sur notre agenda. D’un côté du ring, Von Pariahs, bêtes de scène nantaise revenue aux sales affaires du post punk underground et très bagarreur avec leur troisième album « Radiodurans ». De l’autre, We Hate You Please Die, et leur rock aussi lo-fi que leur chanteur Raphaël est à la fois loufoque et déjanté sur scène. Une soirée intense entre garage, punk, pains et châtaignes électriques à foison. Vous avez demandé du larsen, ne quittez pas !

Partager cet article avec un ami