[Clip] [Exclusivité] Someone – Song For Slowdancing

À la fois chanteuse, musicienne et artiste visuelle, l’Anglo-Néerlandaise Tessa Rose Jackson lie à travers son projet Someone ses différentes cordes sensibles et créatives avec une aura désarmante. Après nous avoir cueilli en fin d’année dernière avec son clip en collage animé « Empathy », notre nouvelle muse hollandaise nous fait aujourd’hui l’honneur de nous confier la primeur de son nouveau clip envoûtant, totalement hors du temps, « Song for Slowdancing ». Il s’agit d’ailleurs du tout premier extrait de son second album studio qu’elle prépare actuelle.

Someone a ce don rare pour nous embarquer avec précaution dans ses histoires les plus intimes. En réitérant sa collaboration avec le vidéaste David Spearing après le clip surnaturel de « Strange World » (récompensé par le prix du meilleur clip aux LA Films Awards), Tessa Rose Jackson choisit cette fois-ci d’explorer notre rapport à la perte de nos repères à la disparition d’un être cher. Ou comment cette présence qui s’efface avec le temps garde une trace au plus profond de nous, à travers les décisions et les actes que nous sommes bien souvent amenés à prendre seuls…

« Maybe it’s true what they say / All that is lost will / move into place / given time. »

Dans un club au style suranné, reflet des années folles avec ses lampes antiques et ses longs rideaux de velours tombants, l’actrice britannique Bernice Stegers (l’inconnue dans le train dans La Cité des Femmes de Fellini) semble perdue dans ses pensées, alors que la présence de Tessa Rose Jackson sur scène vient raviver chez elle une douce mélancolie, lui rappelant à ses bons souvenirs de jeunesse mais aussi à ses regrets. Aucun doute, vous voici tombés à votre tour sous le charme intemporel de Someone. Oh, ne cherchez pas de remède  mais poursuivez donc plutôt cette découverte par le biais des compositions art folk magnétiques et contemplatives de son premier album « Shapeshifter », sorti en septembre dernier.

À noter d’ailleurs que Someone se produira le 13 mai prochain à Brighton dans le cadre de The Great Escape, haut lieu de découvertes indépendantes aujourd’hui incontournables, à l’instar cette année de Goat Girl, Alfie Templema, Blu DeTiger, Porches et Penelope Isles également à l’affiche. L’avenir s’annonce donc prometteur (et certainement fulgurant) pour cette jeune amstellodamoise pétrie de talent et d’ambition.


Retrouvez Someone sur :
Site officielFacebookInstagramBandcamp