[Entourage #61] Slim & The Beast

Il se passe assurément un truc avec le trio Slim & The Beast, à savoir Aurélien et les deux frangins Samuél et Aaron. Depuis quelques mois, doucement mais sûrement, nous découvrons les éléments d’un EP annoncé pour la rentrée, et déjà propulsé par les tubesques « Close to You » et « Lisbon ».
Les trois musiciens déclenchent déjà un véritable vent de fraîcheur pop en cette année 2019, animés par une complicité vocale et musicale élégante et feutrée. Loin d’une posture alternative de principe, et surtout en toute simplicité, ils ouvrent grand les portes de leur musique généreuse et lumineuse, où tout le monde est le bienvenu.
Pour poursuivre la découverte de ce groupe pas comme les autres, la rédaction d’indiemusic a sauté sur l’opportunité de pouvoir écrire un épisode d’Entourage en leur compagnie, où vous le verrez, la scène est véritablement le moteur de leur aventure artistique et humaine.

crédit : So Me

La Chica

On a découvert La Chica en partageant la scène avec elle lors d’un Sofar Sounds à Paris. Son style et son esthétique (et le graphisme sur ses vidéos !) nous ont invités à davantage réfléchir à notre univers visuel et à développer notre propre style artistique. De la voir jouer une musique électronique tout en mélangeant ses influences classiques et latines nous a inspirés sur notre son, et aussi donné l’idée de rajouter un pad SPD dans le live pour assumer notre propre style musical. Cette vidéo, « Oasis », est un joli exemple de son esthétique, et ce n’est pas pour rien qu’elle a gagné le trophée « Video of the Year » au Austin Music Video Festival en 2017.


Andrew Duhon

On a eu la chance de jouer avec Andrew Duhon l’été dernier à Second Line Brewing, une brasserie et un lieu musical historique de La Nouvelle-Orléans. Andrew Duhon est une véritable légende en Louisiane. Chanteur et songwriter folk-rock américain, Andrew nous inspire avec ses paroles délicates et son son pur et rustique, mais qui n’a pas peur de se rapprocher du Southern Rock des années 60s. Il nous a bien encouragés à tenter notre chance en Europe et attend qu’on l’invite sur scène en France prochainement ! Let’s hope!


The Tumbling Wheels

Une rencontre pas comme les autres à La Nouvelle-Orléans après avoir joué sur la scène mythique Chickie Wah Wah. The Tumbling Wheels, c’est un groupe de country, blues, folk et soul avec des harmonies à quatre voix assez extraordinaires. Une justesse absolue et des morceaux si simples, mais bien typiques de la région du sud des États-Unis. On a été très touchés par ce groupe qui nous a beaucoup appréciés, et cela nous a fait sentir plus confiant sur nos harmonies à trois voix. Ce genre de rencontre sur la route nous rappelle nos racines américaines, les influences folk et blues à l’ancienne qui sont encore si présentes malgré les musiques pop qui manquent souvent de musicalité, sans parler de soul.


Rusan Filiztek

Voir Rusan Filiztek en live est une expérience inoubliable ! Cet artiste kurde joue le saz, un instrument traditionnel, et quand il chante, ça donne l’impression d’entrer dans un rêve qui ne finit qu’à la fin de son set. On a joué avec Rusan pour un Sofar Sounds à Paris (à la Station F), dans une grande halle où sa voix et ses contes ont ému chaque personne qui avait la chance d’être présente. Rusan est un « musician’s musician », un talent rare qu’il ne faut pas rater.


Pampa Folks

S’il y a un groupe à Paris qui nous inspire autant qu’un groupe rock américain, ce sont les Pampa Folks avec leur style qui évoque la musique des années 70 aux États-Unis. En 2018, on a fait leur première partie aux Étoiles (Paris) pour la sortie de leur album, « South By West ». Actuellement, on travaille avec le créateur du groupe, Thomas Lavernhe, qui produit un de nos morceaux de notre EP prévue pour la fin de l’été. C’est rare de rencontrer des musiciens qui sont aussi inspirés que nous par la musique des 60s et 70s, et avec leurs mélodies prenantes, une touche moderne, et une production impeccable, on est fiers de pouvoir dire qu’on a joué avec un des meilleurs groupes de rock ici à Paris !

La rentrée musicale 2019 sera assurément marquée par la sortie du premier EP de Slim & The Beast, qui naviguera entre folk cool et ensoleillé, rock laidback et planant, et ballade amoureuse (« Close to you »). Comme vous avez pu le lire dans cet épisode d’Entourage, le trio fait évoluer sa musique au contact des autres, avec curiosité, gourmandise et une véritable ouverture d’esprit. Ainsi en ce moment, Aaron, Samuél et Aurélien enregistrent la matière de leur premier album en compagnie d’Irfane (Breakbot), de Yan Gorodetzky de Gush et donc de Thomas Laverne de Pampa Folks. Ainsi nous ne sommes peut-être pas au bout de nos surprises.  Au jeu des comparaisons, nous pouvons en tout cas affirmer que les trois complices rappellent les premiers pas d’Angus & Julia Stone, Jack Johnson ou encore des Kings Of Convenience aussi bien esthétiquement que philosophiquement. Mais trêve de bavardage, nous ne résistons pas à l’envie de partir une nouvelle fois en roadtrip avec eux vers « Lisbon ».

Le premier EP de Slim & Beast paraîtra en septembre 2019.


Retrouvez Slim & The Beast sur :
FacebookInstagram

Partager cet article avec un ami