Skylar Gudasz – Cinema

On croirait entendre Aimee Mann chanter la mélancolie naphtalinée de Lana Del Rey. Avec son second album, la chanteuse Nord-Carolinienne Skylar Gudasz s’écarte avec classe et assurance de l’image folk sage de ses débuts pour embrasser de tout son corps une musique diablement élégante, aux terminaisons mystiques et à l’allure intemporelle. On succombe devant le chant succube de l’Américaine, déclenchant en nous des vagues d’émois fracassants. Il faut bien admettre que cette « Femme Fatale », joue ici pleinement son rôle d’actrice vénéneuse au noir piquant. Qu’on ne s’y trompe pas : « Cinema » est là pour faire des histoires et tomber des cœurs. Touché et pas sûr qu’on s’en relève seul.

Partager cet article avec un ami